Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

jeudi 27 mars 2008

Mai 68 : (mal) traité

Commémoration ou instrumentalisation?..

Un passé revisité en fonction des intérêts et des passions du présent...

Laissons donc les historiens établir les faits d'une époque encore trop proche de nous pour que nous puissions facilement l'analyser avec l'objectivité nécessaire , même si le recul temporel et l'effacement progressif des témoins directs facilitent la mise à distance des faits qui ont encore de profondes incidences dans notre présent.Mais échappons, aux incantations, justifications,diabolisations...Les événements avaient leur nécessité historique, malgré la contingence de leur déroulement.
____________________________________________________
Elements pour une synthèse:
-L'Encyclopédie de L'Agora: Mai 68
-Mai 68 - Wikipédia
-Libération - Mai 1968_
-Quel Mai 68 ?
____________________________________________________
------------"Liquider Mai 68", une idée aussi vieille que Mai 68----------
_____________________________________________________________

-Un marketing mémoriel:
".... Le passé est devenu un entrepôt de ressources politiques ou identitaires, où chacun puise à son gré ce qui peut servir ses intérêts immédiats. Il est inquiétant de voir qu’une fois de plus, le - mauvais - exemple est donné au plus haut niveau, que la «mémoire» et la défense de bons sentiments ne servent qu’à faire passer les ombres de la politique réelle. "(Rousso)
-Comité de vigilance face aux usages publics de l'histoire (site d'utilité publique!)
----------------------------------
-L’histoire par Nicolas Sarkozy : le rêve passéiste d’un futur national-libéral

>>>>>>>-USAGES ET MESUSAGES DE L'HISTOIRE| Mediapart<<<<

"L'Histoire justifie ce que l'on veut. Elle n'enseigne rigoureusement rien, car elle contient tout et donne des exemples de tout." (Paul Valéry)

Aucun commentaire: