Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

jeudi 10 avril 2008

"Simplifier" le droit du travail ?



Le droit du travail selon la Commission européenne(CERI)

"...en ce qui concerne "l’environnement des entreprises" : il faut "alléger l’ensemble des charges administratives, améliorer la législation, faciliter la création rapide de nouvelles entreprises, créer un environnement plus favorable aux entreprises ", ce qui fait craindre le pire quand on sait comment l’Europe ou le Medef (prenons un exemple concret) ont tendance à "simplifier" le droit du travail et le droit social. Enfin, "créer un environnement plus favorable aux entreprises" pourrait être positif si on ne prenait pas en compte que les exigences des entreprises, mais aussi les besoins sociaux des travailleurs.Tout le monde doit contribuer à mettre en œuvre la stratégie de Lisbonne, du Conseil au Parlement, en passant par les "partenaires sociaux". Il faudra une "orientation politique ferme", pour réaliser ladite stratégie, qui "a pour ambition d’encourager les échanges commerciaux et la concurrence par la réalisation du marché unique et l’ouverture de secteurs jusqu’ici abrités et protégés". Ca, c’était au cas où on avait encore un doute sur la fin programmée des services publics. .."
______________________________________________
-Moderniser le droit du travail(Objet application/pdf)
"..."Le modèle traditionnel de la relation de travail peut ne pas être adapté à tous les travailleurs recrutés sur des contrats à durée indéterminée standards appelés à relever le défi de l’adaptation aux changements et de la saisie des opportunités de la mondialisation. (comprenne qui pourra. J’ai lu et relu cette phrase pour le moins alambiquée sans comprendre exactement de quoi on nous parle. Mais puisqu’il s’agit encore d’un "défi" et que j’ai l’habitude du jargon européen, je suppute que saisir "les opportunités de la mondialisation" reviendra à flexibiliser davantage les CDI, qui de fait ne seront plus des CDI) Des clauses et des conditions de travail trop protectrices peuvent par ailleurs décourager les employeurs de recruter pendant les périodes de reprise économique...."
-Vers une précarité généralisée ?

Aucun commentaire: