Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

lundi 14 juillet 2008

Gauche désarmée ?


Comment expliquer l'absence de projet des partis socialistes européens face au capitalisme financier dérégulé et à ses conséquences économiques et sociales ?

La gauche européenne désarmée face au système:

"L'Europe s'est alignée sur les Etats-Unis , avec son "capitalisme de connivence" et riposte en ayant recours au moralisme et au gouvernement des juges . Seule une remise en question totale du système capitaliste pourrait y mettre fin.
Le capitalisme contemporain est devenu par la force de la logique de l'accumulation, un «capitalisme de connivence». Le terme anglais «crony capitalism» ne peut plus être réservé aux seules formes «sous-développées et corrompues» de l'Asie du Sud est et de l'Amérique latine que les «vrais économistes» (c'est à dire les croyants sincères et convaincus des vertus du libéralisme) fustigeaient hier. Il s'applique désormais aussi bien au capitalisme contemporain des États-Unis et de l'Europe. Dans son comportement courant, cette classe dirigeante se rapproche alors de ce qu'on connaît de celui des «mafias», quand bien même le terme paraîtrait insultant et extrême.
Le «système» ne sait pas réagir à cette dérive, tout simplement parce qu'il n'est pas en mesure de remettre en question la centralisation du capital. Les mesures qu'il prend rappellent alors étrangement les lois «anti trusts» de la fin du XIXe siècle (le Sherman Act), dont on connaît les limites de l'efficacité. En parfait accord avec la tradition des États-Unis, la société riposte par un recours renforcé au moralisme et au gouvernement des juges. ..




Aucun commentaire: