Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 5 août 2008

L'ami Tapie



Scandale d'Etat.Traitement de faveur par juridiction spéciale...à quelles fins ? Un pas de plus vers la berlusconisation du régime et de la justice?...

----------"Aujourd'hui, il n'y a pas photo : Sarkozy et Borloo ont mes faveurs. Sarkozy était jusque-là dans une logique de gouvernement sur un pied, mais depuis ce partenariat avec Borloo, il avance sur les deux".(B.T.)-----------

________"Chaque fois que Nicolas Sarkozy a été, soit au ministère des Finances, soit à la présidence de la République, comme par hasard des protections se sont déclenchées au profit de Bernard Tapie, lequel lui-même s'est enrôlé toujours sous ses bannières", ( François Bayrou sur RTL.)________

Remous autour de l'indemnisation record accordée à Bernard Tapie

-L'affaire Bernard Tapie: un triple scandale d'Etat :
"C'est un scandale d'Etat ! Par quelque versant que l'on prenne le dénouement de « l'affaire Tapie » - judiciaire, financier ou politique -, il n'y a pas d'autres constats qui viennent à l'esprit pour le qualifier. Un triple scandale d'Etat, en vérité : d'abord parce que l'Etat a choisi une procédure absolument hors norme, celle du tribunal arbitral, contraire à toutes les règles républicaines pour clore ce dossier ; parce que du même coup, il va puiser dans les deniers publics pour offrir un cadeau beaucoup plus important qu'on ne le croit, sans doute de plus de 100 millions d'euros à Bernard Tapie, qui avait connu, de son propre fait, la faillite retentissante que l'on sait en 1994, et faire de lui l'un des Français parmi les plus riches ; parce que, enfin, Nicolas Sarkozy a sans doute trouvé là le moyen de monter un traquenard politique, avec en perspective une possible candidature du même Bernard Tapie, remis de la sorte en selle, sous des couleurs radicales encore imprécises aux élections européennes...."

-France, affaires, politique, people, comédie, justice, Bernard Tapie
-Recherche Google : bernard tapie
-[Bakchich] Bernard Tapie

Aucun commentaire: