Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 2 septembre 2008

RSA : quel financement ?


"Un cache-misère, un écran de fumée, une rustine médiatique ..." ?

-"Celui qui paie la taxe est celui qui ne peut pas la faire payer par quelqu'un d'autre.Dans ces conditions, affirmer que la taxe finançant le RSA est un «effort» demandé aux détenteurs de capitaux n'a strictement aucun sens. Tout dépend de leur capacité à reporter l'effort en question sur d'autres.." (A.Delaigue)_______________

-"Le Revenu de Solidarité Active n’est pas une nouveauté mais l’aboutissement d’un long processus de destruction du cadre national des minima sociaux, seule garantie de l’égalité des droits et de leur possible extension.
Processus de destruction aussi du droit du travail, par la multiplication des contrats dérogatoires.
Processus de destruction de l’idée même de statut du salarié, au profit des concepts d’insertion et d’activité.Il ne s’agit pas d’une avancée qui déconnecterait un peu plus le droit à un revenu du fait d’avoir un emploi. Il s’agit au contraire d’imposer l’obligation d’occuper un emploi sans pouvoir revendiquer aucun droit collectif qui y serait attaché.En ce sens, les critiques qui en parlent comme d’un pansement sur une jambe de bois ou comme une avancée pas suffisante passent dangereusement à côté du problème : il ne s’agit pas d’un pansement mais d’une gangrène qui va contaminer petit à petit tout le système des droits collectifs." (AC)____________________________

-"Nicolas Sarkozy l'a dit : d'une part, «Je veux le plein-emploi. Je m’engage à ramener en 5 ans le [taux de] chômage à 5%» et d'autre part, «Je veux réduire le nombre de pauvres d’un tiers en 5 ans». Deux idées qui partent d'une même logique : agir sur les chiffres, pas sur les causes." (Actu-chômage)________________

-"Piquer l'argent aux riches est une bonne chose" mais "1,3 milliard d'euros, c'est 10% du paquet fiscal accordé aux riches, une aumône pour les pauvres", a ironisé Philippe Martin, président PS du conseil général du Gers."_______________________


Financement du RSA ?

"
«Le RSA fait bouger les lignes» estime l'auteur de l'article. Certes. Reste à savoir dans quel sens. Prudent, Yves estime tout de même que « si on est encore loin du compte (…) admettons tout de même qu'entre le financement par suppression de la prime à l'emploi et la nouvelle mouture, il y a de l'amélioration ». S'étonnant lui même de soutenir le président de la République.
De son côté, Jdif estime que si l'instauration du RSA est certainement une mesure justifiée sur le plan social comme sur le plan économique, « en revanche, le financement du dispositif est à l'évidence aussi critiquable sur le plan social que sur le plan économique. Au plan social, il fera porter la charge sur les revenus moyens depuis que les hauts revenus en seront exonérés par le jeu du plafond fiscal; on dit que les revenus du capital ont plus augmenté que ceux du travail; c'est globalement exact, puisque la part du travail dans la valeur ajoutée n'a cessé de diminuer depuis de nombreuses années. Au plan économique, ce dispositif réduira le revenu disponible des contribuables et pourrait donc avoir des conséquences négatives sur une consommation qui n'a pas besoin de cela en période de stagnation de la croissance »...
« Non, le RSA ne fait pas bouger les lignes! » écrit égo, « Il est simplement la caution de rentrée sociale de Sarkozy, mis au courant par ses cellules surveillance élyséennes de la paupérisation de la population et du mécontentement croissant des classes moyennes. Il choisit un échappatoire, bien relayé dès ce midi par TF1, pour faire croire qu'il s'intéresse aux pauvres, avec une fois de plus un discours écrit par.... dont il ne restera pas grand chose quand les évaluations honnêtes seront rendues publiques ».

- RSA : qui paiera vraiment ?
-Les petits épargnants paieront le RSA, pas les "capitalistes"
- RSA, l’embrouille | AgoraVox
-Le RSA ou "Revenu de Sombre Avenir" | AgoraVox
-Rsa de A à Z - LCI
-RSA : comment Martin Hirsch va faire baisser la pauvreté
-Le RSA de l'abbé Hirsch : la croix et le kärcher
-Le RSA arrive, les critiques sur son efficacité aussi

Aucun commentaire: