Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mercredi 10 juin 2009

Medica-ment


Les pratiques des laboratoires pharmaceutiques en question

-L'information médicale biaisée
-
“Les Médicamenteurs”, un documentaire à prescrire d'urgence

Des précédents qui interrogent:
-Exemple du Vioxx. "Si ce scandale a marqué les esprits, il n'a pas pour autant mis fin aux pratiques douteuses des géants pharmaceutiques. Essais cliniques tronqués, publications médicales biaisées, experts rétribués, marketing forcené, médecins harcelés… Tout est bon pour vendre un médicament".
Les enquêteurs mettent notamment au jour les défaillances des divers organismes de contrôle qui "loin d'assurer leur rôle de garde-fous, (...) participent à alimenter les appétits des labos"
.

-Prozac: le scandale prend de l’ampleur-
_______________
"l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Cette autorité délivre entre autres les autorisations de mise sur le marché (AMM). Sa « première priorité est la régulation du marché et de la santé des firmes pharmaceutiques, et non la santé des hommes », affirme le rédacteur en chef de Prescrire, seule revue médicale à pouvoir se targuer d'être indépendante. Et pour cause : le budget de la commission d'AMM est alimenté à 80 % par les laboratoires. Quant à ses experts, (...) ils collectionneraient des contrats avec les entreprises dont ils sont censés évaluer les produits".
"Autre exemple : la Haute Autorité de santé (HAS), l'organisme qui évalue l'intérêt médical des médicaments. Si 75 % d'entre eux décrochent leur AMM, qu'en est-il de leur efficacité ? De la bouche du président de la HAS, on apprend que « ceux qui représentent une réelle avancée thérapeutique se comptent sur les doigts d'une main ». Ce qui n'empêchera pas les géants pharmaceutiques de commercialiser, à grand renfort de publicité, un produit aux effets peu innovants. Ainsi, le Plavix est devenu l'anticoagulant le plus prescrit au monde, alors qu'il présente « la même efficacité que l'aspirine »… Pour un prix vingt-sept fois supérieur !"

____________________

-Les "médicamenteurs": enquête dans les coulisses des labos | Eco89:
"...Pourquoi la France est-elle championne de la consommation de médicaments ? Comment des scandales comme celui du Vioxx ont-ils été possibles malgré la chaîne des contrôles ? Quels liens d'intérêt existent exactement entre industrie et médecins ? Pourquoi les politiques laissent-ils faire alors que c'est le trou de la sécu et la santé de tous qui sont en jeu ?...-"Ce qui frappe, c'est la mollesse des pouvoirs publics, préoccupés par l'importance de l'industrie pharmaceutique en terme d'emplois. Le PDG de Sanofi ose déclarer aux députés : "Vous adorez venir inaugurer mes centres de recherche et mes usines, j'aimerais que vous vous en souveniez un peu quand vous êtes assis à l'Assemblée nationale et quand vous votez les lois." Tout est résumé".
C'est la saveur unique de ce film : nous apprendre, de la bouche de ceux qui les autorisent, que seulement 5% des nouveaux médicaments mis sur le marché sont innovants, que les laboratoires dépensent deux fois plus d'argent pour le marketing que pour la recherche … Qui a dit que les médicaments ça servait à soigner les malades ? ..."

-Tout ce que l'on ne vous dit pas sur les médicaments
-Formindep: Le film
-Liaison fatale : l'industrie pharmaceutique et les médecins - AgoraVox
-L'enquête du Formindep: transparence de l'information médicale
-Prescrire: halte aux liaisons dangereuses
-Pharmacritique: les médicamenteurs
-------------------
-L’Afrique, cobaye de Big Pharma
>La constance du jardinier (Oxfam-Solidarité)< -« Big Pharma », ou la corruption ordinaire
-Le modèle « big pharma » n'est pas mort
- Les cobayes et les «big pharma» :
"...des entreprises, appelées CRO (Contact Research Organizations), accompagnent le développement des essais en Afrique, en Inde ou en Europe de l'Est. Elles proposent aux industriels de leur recruter des médecins expérimentateurs et des cobayes à la pelle, le tout en un temps record. Pour le bioéthicien sud-africain Carel Ijsselmuiden, les pays en développement sont devenus «un grand laboratoire mondial».
Cobayes humains. Le grand secret des essais pharmaceutiques
Sonia Shah, Demopolis, 347 p., 24 Euros
Extrait:
«En Inde, «sans même parler du coût réduit des essais réalisés sur place», se réjouit l'auteur d'un communiqué de presse Pfizer, «le fait qu'il y ait un milliard d'habitants signifie que nous ne sommes jamais à court de sujets potentiels». En Afrique du Sud, un CRO important a noté sur son site Web que les patients présentaient «une prévalence extrêmement élevée du VIH/sida et d'autres pathologies graves telles que les affections cardio-vasculaires, le diabète, l'hypertension, les maladies mentales et le cancer». L'absence d'accès aux soins les rendait particulièrement reconnaissants de se voir proposer des médicaments gratuits-expérimentaux ou non"
- Remède mortel pour maladie imaginaire
-Psychiatrie : des experts trop liés à l’industrie
_______________________________________
- Psychiatrie sous influence
-Bulle médicale
-Pour vendre des médicaments, inventons des maladies

Aucun commentaire: