Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

jeudi 20 mai 2010

Naissance d'une super star

Si lointaines et si proches, loin, très loin de nos petites vicissitudes humaines, de notre " histoire de fous racontée par un idiot, pleine de bruit et de fureur..."(Shakespeare, Macbeth)
les étoiles
naissent et meurent....

Une naissance hors du commun

-"Au fil du temps se déroule la gestation cosmique. A chaque seconde, l'univers prépare quelque chose. Il monte lentement les marches de la complexité....
Etendez-vous sur le sol, la nuit, loin des lumières. Fermez les yeux. Après quelques minutes, ouvrez-les sur la voûte étoilée... Vous aurez le vertige, vous vous sentirez dans l'espace."( H.Reeves)



-"...Et vous, brillantes soeurs! étoiles, mes compagnes,
Qui du bleu firmament émaillez les campagnes,
Et cadençant vos pas à la lyre des cieux,
Nouez et dénouez vos choeurs harmonieux!
Introduit sur vos pas dans la céleste chaîne,
Je suivrais dans l'azur l'instinct qui vous entraîne,
Vous guideriez mon oeil dans ce brillant désert,
Labyrinthe de feux où le regard se perd!.
." (Lamartine)
_______________________

-"...Cette riche source de fluide lumineux, le soleil éthéré, baigne le ciel d'un éclat toujours frais, ne s'arrêtant point de remplacer la lumière par la lumière. Chacun de ses rayons ne périt-il pas, quelque objet qu'il ait été frapper ? Tu le peux bien voir par les effets d'un nuage, quand il passe sous le soleil et semble briser ses rayons, aussitôt leur partie inférieure s'efface tout entière et l'ombre court sur la terre partout où le nuage s'avance à quoi l'on peut reconnaître que les objets ont besoin d'une lumière toujours nouvelle, que chaque jet lumineux s'évanouit aussitôt né et que rien ne pourrait s'apercevoir à la clarté du soleil, si cette clarté cessait de se renouveler par sa source même.
_________________Nos lumières nocturnes, ces flambeaux terrestres, ces lustres suspendus, ces torches lumineuses, qui mêlent à leurs éclats des tourbillons de fumée, se hâtent aussi de produire, avec les ressources de leur flamme, une lumière toujours nouvelle : leurs feux tremblants, comme ils se pressent ! Aussi malgré leur intermittence, la lumière ne cesse de se répandre alentour, si rapides sont tous les feux à remplacer la vieille flamme morte par une autre qui naît ! Il en est ainsi du soleil, de la lune, des étoiles, croyons-le la lumière que ces astres nous envoient, ils la produisent par des émissions sans cesse renouvelées et ils perdent leurs flammes à mesure qu'elles se produisent. Ne va donc pas les regarder comme doués d'une indestructible vigueur.
.
." (Lucrèce)

_________________________________

-La naissance d'une étoile massive, une énigme cosmique
"Pour son premier anniversaire, le télescope Herschel de l'Agence spatiale européenne (ESA) vient d'offrir aux astronomes de fascinantes images. Elles montrent la naissance d'une toute jeune étoile massive, un corps céleste dont la formation défie les théories actuelles. "Une découverte sensationnelle, très excitante", s'enthousiasme Annie Zavagno, du Laboratoire d'astrophysique de Marseille
__Lancé le 14 mai 2009 - en même temps que le satellite Planck dédié à l'étude du rayonnement fossile émis juste après le Big Bang -, Herschel a été placé en orbite à 1,5 million de kilomètres de la Terre, à l'opposé du Soleil.__De cette position stratégique, où il est protégé des rayonnements parasites, il braque son miroir de 3,5 mètres de diamètre - le plus grand jamais conçu pour une application spatiale - et ses caméras vers le cosmos proche et lointain. Il les scrute dans l'infrarouge, seule façon d'observer les étoiles naissantes, cachées dans des nuages très denses de gaz et de poussières qui absorbent la lumière visible._Ses instruments d'une sensibilité sans précédent lui permettent de recenser toutes les régions de formation stellaire de notre galaxie. C'est ainsi que son oeil s'est posé sur une bulle de gaz toute proche de notre Terre (elle n'en est distante que de 4 300 années-lumière), RCW 120, formée autour d'une étoile centrale apparue voilà au moins 2,5 millions d'années.
__A la base de ce halo, Herschel a décelé un point particulièrement brillant : une étoile embryonnaire, baptisée "source zéro", âgée de seulement 10 000 ans. Un nouveau-né, sur l'échelle des temps astronomiques. "Cette étoile a déjà atteint une masse de huit à dix fois celle du Soleil et elle ne peut que continuer à grossir, car elle est entourée d'une enveloppe de gaz et de poussières représentant 2 000 masses solaires", décrit Annie Zavagno...
Ces géantes résistent aux connaissances des astrophysiciens. Ceux-ci s'accordent à penser que les étoiles se forment par accrétion : des nuages de gaz et de poussières s'effondrent sous leur propre poids, provoquant une agglomération de matière. Mais les modèles disent que ce processus s'arrête lorsque l'étoile atteint huit masses solaires. "Au-delà de cette limite, explique la chercheuse, l'astre émet un rayonnement ultraviolet extrêmement intense, qui agit comme une barrière et l'empêche de continuer à accumuler de la matière."
__Pourtant, les étoiles massives existent bel et bien. Nombre d'entre elles ont déjà été détectées, leur masse pouvant croître, jusqu'à atteindre 120 fois celle du Soleil. Un scénario alternatif à l'accrétion serait la coalescence, ou la fusion de plusieurs agrégats de matière au départ distincts. Mais d'autres étoiles massives étant observées isolées dans notre galaxie, un tel processus semble exclu.
__"Tomber sur une telle étoile, c'est le Graal de tout astrophysicien, commente Annie Zavagno. Grâce à l'interféromètre ALMA (Atacama Large Millimeter Array) en construction au Chili, nous allons pouvoir l'étudier avec une très grande précision. Et, peut-être, percer le secret de la formation des étoiles massives."...

-La naissance d’une étoile filmée en direct
-La naissance des étoiles
-Naissance des étoiles - Wikipédia
-Astronomie sites

-L'astronomie d'Eric Dupin
-Lucrèce et l'univers
_____________________
- 2009: de Galilée à Hubble

Aucun commentaire: