Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

jeudi 9 juin 2011

Ciudad Juarez sur Ourcq?


Règlements de compte à Sevran

Un narcoquartier ?

Non, Sevran n'est pas située au Nord du Mexique.
Si un quartier pose de graves problèmes, la ville n'est pas l'enfer.
Les "casques bleus" (rien que ça!?) n'ont rien à y faire.
_Si la situation est préoccupante dans certains quartiers de banlieue, ce n'est pas une situation de guerre et, à côté de certaines villes du Nord du Mexique, le 93, c'est Disneyland, comme disait quelqu'un...
C'est un problème d'ordre républicain .
Mais le maire de Sevran, imprudent dans ses paroles, a voulu lancer un cri d'alarme.
Qu'a-t-on fait de la police, qui a déserté, en surnombre au coeur de la capitale et si clairsemée de l'autre côté du périph?
__Le maintien de l'ordre est devenu depuis des années l'objectif prioritaire, la prévention ayant disparu. Des zones entières ont été livrées à elles-mêmes et à leurs problèmes cumulés. Des résultats contre-productifs. Un fiasco . Un échec criant du politique.
Les opérations "coups de poings" ne règlent évidemment rien. Elles radicalisent plutôt les positions, en exacerbant les tensions.
Les événements de 2005 nous rappellent que la ségrégation de fait, la désocialisation sont des facteurs de délinquance aux formes multiples.
Les maires, impuissants, sont en colère.
__Notre Président nous l'avait promis: la politique de la ville serait son affaire.
On attend encore les résultats...
Fadéla Amara a (peut-être) fait ce qu'elle a pu, mais le manque de moyens, l'absence de cohérence (l'empilement des mesures) n'a rien modifié en profondeur.
Etait-ce possible, quand l'urbanisme déplorable et le chômage persistant restent ce qu'ils sont?
Depuis des décennies, la mal n'a pas été pris à la racine.
__La question du trafic de drogue est au coeur du problème, le symptôme le plus apparent et aux effets les plus dévastateurs socialement.
Faut-il libéraliser l'usage des drogues pour neutraliser les trafics meurtriers? Si oui, quelles drogues?
Le débat est à nouveau ouvert, qui n'est pas simple, mais qu'il va falloir affronter de face, hors du champ étroit de la morale traditionnelle...
Ne ferait-on que déplacer le problème, l'aggraver dans certains cas , les dealers se rabattant sur des drogues plus dures?
Mettre fin à la "la guerre contre la drogue" , comme le Portugal s'y est essayé?
Questions à suivre...
___(Photo ci-jointe: Sevran, c'est aussi ça)

Aucun commentaire: