Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

samedi 16 juillet 2011

Brèves d'été




1____Afghanistan: inventaire d'un désastre:
-"Il faut l'inconscience ou la morgue de François Fillon pour oser affirmer que les six soldats français tués en deux jours sont «morts pour la paix» en Afghanistan. Même les Américains, dont les soldats entament ce vendredi 15 juillet leur retrait, n'osent plus le dire. Certes, le premier ministre tentait à la fois d'endiguer l'émotion causée par ces morts (qui portent à 70 le nombre de militaires tués depuis 2001) et de répondre aux critiques de l'opposition. A celles de Ségolène Royal, par exemple, qui a dénoncé des «sacrifices inutiles» et une «obstination aveugle» avant d'ajouter: «Ils ont donné leur vie pour un objectif qu'on ne connaît pas et qui n'a absolument rien changé sur le terrain»
-Afghanistan: et maintenant ?
-Le général Desportes ne mâche pas ses mots


2___"L'UE devrait enquêter sur l'irrationalité des agences de notation"
-Qui note les Etats?
-Tyrannie financière?

-Moody’s nous pousse à la faillite

3___Le "plafond de la dette américaine", c'est quoi en fait ?
-Moody's met en garde les Etats-Unis
-L'Amérique se sauvera toute seule.
..
-Le combat des conservateurs américains contre les syndicats des agents publics

-Dette américaine : "Les esprits s'échauffent" à Washington


4___Euro: crise ultime?
-Les trois cercles vicieux de l’euro
-Quelques leçons de cette nouvelle crise de l'euro

"L'UE n'est pas les USA: "En imposant une cote mal taillée, l’euro accentue les problèmes au lieu de les résoudre : l’euro reste trop fort pour les pays en déficit, les accroissant davantage et ne s’apprécie pas assez pour ceux en excédent, qui en accumulent toujours plus. Bref, loin de faire converger les pays, l’euro les fait diverger. En fait, il était plus facile de faire converger les pays européens avec des monnaies nationales. Et ce n’est pas un budget commun qui changera quoi que ce soit à ces trois problèmes…"
-La fin de l'euro est-elle inéluctable?
-
LE RÉALISME AURAIT-IL CHANGÉ DE CAMP?

Aucun commentaire: