Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mercredi 14 mars 2012

A l'eau Marseille ?

L'eau, enjeu essentiel, objet de débat

__Après Istanbul,
_______________
Marseille
.

Des besoins encore immenses pour une grande partie de l'humanité.
Pas seulement en quantité, mais aussi en qualité (5000 enfants meurent chaque jour non seulement par déficit d'eau, mais à cause d'une eau non traitée ._2,5 milliards de personnes n'ont pas d'accès direct à l'eau et à une eau de bonne qualité).
Plaidoyer pour une eau cit
oyenne, bien commun de l'humanité.
Déjà en 2009, les urgences ont été soulignées.
__Marseille: une méga-organisation, de belles déclarations, mais...
".... 300 conférences, 800 heures de débats, plus de 1200 solutions publiées sur la plateforme des solutions, le Forum Mondial de l'Eau se veut force de proposition...
...Mais l'organisation de ce Forum fait polémique. Les ONG se rassemblent à part, dans le Forum Alternatif Mondial de l'Eau, car elles dénoncent le fait que le Forum soit organisé par le Conseil
Mondial de l'Eau, dont le directeur, Loïc Fauchon, est également président de la Société des Eaux de Marseille, une filiale de Veolia. Les ONG dénoncent le conflit d'intérêt et le fait que le forum ne soit pas organisé par l'ONU..."
__"Suez, Veolia et la Banque mondiale
ont rendez-vous cette semaine à Marseille pour un Forum mondial de l’eau. Leur objectif : tirer davantage profit de la crise mondiale de l’eau et des privatisations engagées depuis des décennies. Une dynamique qui commence à prendre l’eau, grâce à l’action de ceux qui se battent pour la reconquête de ce bien commun de l’humanité."
_________Pour les contre-forum des associations d'usagers pour la gestion publique de l'eau et pour la Fame
, la gestion de l'eau est une chose chose trop importante pour être laissée aux intérêts des groupes privés.
Le conflit entre les de
ux logiques est aussi médiatique
Pour le forum Alternatif Mondial de l'eau, l'eau doit être source de vie, pas de profit et sa gestion doi
t sortir de la logique du calcul égoïste
L'eau, bien commun de l'humanité, doit sortir du water business dispendieux et souvent inefficace dans les zônes ou les micro-réalisations locales ont montré leur efficacité.
Les moyens manquent?
Pourtant une toute partie des dépenses militaires, toujours en augmentation, suffirait à résoudre rapidement et assez simplement le problème...
__________________
Eau: problème politique

Aucun commentaire: