Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

samedi 17 mars 2012

Lu et (pas forcément) approuvé

1)_Etonnant!
_____Quand le directeur de l'Express fait de la publicité pour Mélenchon

2)_La corruption enfin à l'ordre du jour?


3)_Dans la nature aussi, l'habit ne fait pas le moine

4) _Rien ne va plus chez Goldman Sachs
____Mais une crise morale, la condamnation de l'empire du mal n'y feront rien
_Chez ces pompiers pyromanes, le client est roi et ils hantent la Maison Blanche
_ Trop drôle: selon Greg Smith, "Goldman Sachs était auparavant une banque dans laquelle on encouragerait "le travail d’équipe, l’humilité, l’intégrité", le tout au service des clients. Et maintenant, l’ambiance est "toxique et destructrice", les banquiers ne pensant qu’à faire de l’argent sur le dos de leurs clients qui ne seraient que des "muppets"


5
)_Vous avez dit Hypermenteur?
_____Mémoire défaillante...
Pour être élu, le Président a fait le pari de dire le contraire de ce qu'il a fait pendant cinq ans


6)_Sans l'euro, que serait devenue la croissance allemande?
____"
Une union monétaire ne peut pas survivre à long terme lorsque son pays membre le plus important ne contribue guère à la demande globale. L’Allemagne est le seul pays dans la zone euro où les exportations nettes ont contribué plus à la croissance du PIB que la demande intérieure entre 1999 et 2007. Cela veut dire que l’Allemagne dépend, pour sa croissance et son emploi, de la volonté et de la capacité d’autres pays à s’endetter. Sans l’euro, ce modèle de croissance très déséquilibré n'aurait pas été possible dans de telles proportions, parce que l’Allemagne aurait tôt ou tard vu une appréciation de son taux de change..."
_ Le modèle allemand fait toujours débat

7)_Nicolas: la pire erreur?
__
_Où l'on apprend des choses: "Je ne parle pas pour les journalistes, les observateurs. Je parle pour que chacun d’entre vous sache. Je ne joue pas la comédie, je suis tel que je suis, je n’ai pas deux discours".


8)_ Si Hollande...

Aucun commentaire: