Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mercredi 7 mars 2012

On ne s'en fiche pas!

Mais les députés, eux, s'en fichent!

__Sur la voie d'une biométrisation généralisée, qui pose de redoutables problèmes, comme le répète la CNIL depuis longtemps, c'est l'absence, le désintérêt, le silence ou le débat expédié. Peu de réactions dans l'opinion: avec la crise, les libertés passent au second rang et le sentiment d'insécurité étouffe le sens critique et la vision à long terme.

Aucun pays n'est encore allé aussi loin, d'autres ont renoncé, présentant les dangers potentiels.
Ils ont voté un texte, issu d'un projet déjà ancien, adopté à la va vite, dont le but officiel est de dissuader l'usurpation d'identité.
Alors que les divers fichiers en France sont déjà pléthoriques et parfois incontrôlables par leur masse, certains n'ayant même pas d'existence légale.

Ils étaient
11!
11 députés seulement pour voter en notre nom, dans une procédure législative étrange, le fichage intégral de la population française ("Le fait d’avoir opté pour une proposition de loi permet d’éviter toute étude d’impact, tout avis du Conseil d’État et de la Commission nationale de l’informatique et des libertés", _D.Batho_) après un parcours long et compliqué du texte de loi.
________
__
Défendant l’idée d’une base de données qu’il a appelée « Le fichier des gens honnêtes », techniquement impossible à détourner de son vrai but, François Pillet a déclaré : « Démocrates soucieux des droits protégeant les libertés publiques, nous ne pouvons pas laisser derrière nous un fichier que, dans l’avenir, d’autres, dans la configuration d’une Histoire dont nous ne serons pas les écrivains, pourront transformer en outil dangereux et liberticide. »Toujours dans le déroulement de l’Histoire nous aurions laissé possible la métamorphose perverse d’une idée protectrice. « Que pourraient alors dire les victimes en nous visant ? »Ils avaient identifié les risques et ils ne nous en ont pas protégés« . »Monsieur le Ministre, je ne veux pas qu’à ce fichier, ils puissent alors donner un nom, le vôtre, le mien ou le nôtre."
_____________________
Bientôt une
carte Vitale biométrique?
_______________________________
_Les Sages disent non au « fichier des gens honnêtes »

Aucun commentaire: