Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

lundi 9 avril 2012

Japon au carrefour

Un an après

L'improvisation continue...

La crise est loin d'être réglée :
"Le pays se trouve aujourd’hui dans une situation de rupture tout à fait inédite : officiellement, le gouvernement n’a pris aucune décision politique de sortie du nucléaire ; mais en même temps, sur les 54 réacteurs nucléaires que compte le pays, 53 sont aujourd’hui à l’arrêt – au fait, l’île principale du Honshu est désormais sans électricité nucléaire – et le dernier qui tourne encore sur Hokkaido devrait être stoppé pour rechargement et inspection le 5 mai 2012. Le lobby dans le gouvernement et l’industrie – ce que l’on appelle au Japon le « village nucléaire » – veut faire redémarrer les centrales. Mais l’opinion est majoritairement contre, des experts de plus en plus nombreux critiquent le nucléaire, et les communautés locales sont fortement opposées au redémarrage des réacteurs. D’où une situation de conflit entre le pouvoir central, les préfectures et les municipalités. Or, il existe au Japon une loi non écrite selon laquelle le pouvoir n’impose pas le fonctionnement d’une installation nucléaire contre la volonté des populations locales. Et le premier ministre, Yoshihiko Noda, s’est engagé à respecter les vœux des municipalités. Dans ces conditions, il risque d’être très difficile de faire repartir les réacteurs. D’autant que, depuis un an, le pays s’adapte peu à peu à une vie sans électricité nucléaire. L’avenir dira si c’était une attitude de circonstance ou si le Japon a réellement pris le tournant de la sortie du nucléaire et de la réduction de sa consommation d’énergie. S’il y parvient, à côté de l’Allemagne, cela montrera que la prétendue fatalité qui interdirait, en France, de se passer du nucléaire, est en fait une fiction inventée par les nucléocrates. Pire, l’avance prise par ces pays dans la mise en place de concepts et de technologies innovants, ultra-efficaces et respectueux de l’environnement pourrait s’avérer irrattrapable. Une chose est sûre : il vaut mieux préparer une sortie du nucléaire que de la subir..." (Mediapart)

____Mais l'effacement de l'événement ne marche plus

Bientôt une sortie totale du nucléaire au Japon et une cure atomique radicale?

Pour un nouvel avenir énergétique

L'été prochain probablement... en sacrifiant le gaspillage

Mais que va-t-on faire des déchets?

Se passer du Nucléaire… C'est possible
Vers la fin de la renaissance nucléaire?
Dans 20 ans?
____________
A suivre:
-Blog de
Dominique Leglu
-Blog de_Pierre Fetet

Aucun commentaire: