Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 25 mai 2012

Zambie: à qui profite le cuivre?

Pierre Jalée appelait cela le pillage du Tiers-Monde.

__Sous des formes souvent  à peine modifiées, le processus continue.
L'Afrique est encore courtisée, notamment en ce qui concerne les ressources minières qui deviennent de plus en plus rares, comme le cuivre, et les pratiques des entreprises multinationales sont souvent incontrôlées dans les pays corrompus ou à faible pouvoir politique. Les ressources profitent peu aux pays d'origine, du moins à la majorité de la population.
Au Congo, par exemple, des multinationales font main basse sur les ressources minières de ce pays qui pourrait être riche, particulièrement le coltan.
L'Afrique est le lieu de tous les appétits..
Un pillage organisé. La Chine n'est pas en reste.
__En ZAMBIE,une société aux activités parfois contestées, Glencore, s'intéresse à l'or rouge et l'exploite à des conditions très avantageuses, "ne laissant au gouvernement que des miettes de bénéfices et aux populations locales une pollution massive de l’air et des sous-sols." avec la bénédiction de l'Agence européenne d'investissement.
La Zambie devrait être très riche, or c'est un des pays le plus pauvre du monde.  
 Glencore se porte bien.
____________________Une enquête courageuse et approfondie , menée pendant deux ans été suivie de quelques effets.
Il existe encore des journalistes fidèles aux engagements d' Albert Londres en matière d' d'investigation::
« Je demeure convaincu qu'un journaliste n'est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée dans une corbeille de pétales de roses. Notre métier n'est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie ». 
Un journalisme qui doit être parfois un contre-pouvoir, comme le signale Denis Robert, un journalisme  sans  complaisance  ni  indifférence..

Aucun commentaire: