Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 12 juin 2012

L'autre Obama

 Rétro-Président en question

__  La course à la Maison-Blanche est maintenant bien ouverte..
Sans commune mesure avec le nôtre, le cirque électoral , comme disait quelqu'un, va débuter, où les riches donateurs se bousculent en vue de placements futurs....
On s'en souvient, après la calamiteuse et finalement impopulaire présidence de Bush, l'image d'Obama était excellente au début de son mandat, surfaite sans doute, à la mesure des espoirs levés, mais floue. Sur fond de crise politique, l'orage économique s'annonçant, l'obamamania a duré quelque temps, puis a décliné sous l'effet du cataclysme bancaire.
La désillusion fut vite annoncée
Malgré quelques vélléités réformatrices, il ne fut pas Roosevelt et on se demanda très vite qui était vraiment aux commandes à la Maison Blanche, paraissant otage de lobbies puissants.
Des relations ambiguës avec Israël, dès la précampagne, brouillèrent son début d'ouverture moyen-oriental.
______Le Président est actuellement. en difficulté, dans une Amérique fragilisée, à la reprise discutée. Une reprise en demi-teinte, apparaissant comme un  supervolcan sous un paysage rassurant.
Certes, beaucoup d'Américains n'aimeraient pas voir les Républicains accéder au pouvoir:  La candidature de Mitt Romney, mormon discret et loufoque , mais au passé qui interroge (pas seulement pour son compte suisse et sa tendresse pour le lobby des armes) , laisse mal augurer des débats qui vont s'engager, avec l'influence de la religion dans la campagne, pour escamoter les débats de fond sur l'avenir du pays.
_______________Mais de récentes affaires ternissent l'image du Bureau ovale, révélant des aspects sombres d'un Président trop lisse, que personne ne soupçonnait.
Une face cachée de Barack Obama commence à apparaître,comme le montre, par exemple, ce décryptage de la célèbre journaliste Rachel Maddow
Va-t-elle compromettre son élan? Les dollars suffiront-ils?
  « Il a promis de fermer Guantanamo, de mettre fin aux interrogatoires coercitifs et aux tribunaux militaires, et de restaurer les principes américains de la justice; pourtant, au cours de son premier mandat, il a fait marche arrière sur chacune de ces promesses, fait monter en puissance la guerre secrète des attaques de drones et les opérations clandestines. En coulisses, les débats déchirants entre « faucons » et « colombes » - ceux qui tueraient par rapport à ceux qui captureraient - a été un test pour le noyau même de l'identité du président. »
_____________
-Le monde selon Obama 
- Romney et Obama: les deux amis des 1%
- Barack Obama ou l'honneur perdu des Démocrates américains


Aucun commentaire: