Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

samedi 1 décembre 2012

Points de vue

Europe figée: glaciation durable?
"Qui êtes-vous?..."
____________ "...Les précautions de façade n'ont pas suffi. « Il nous faudra davantage de temps pour finaliser une solution », a reconnu van Rompuy vendredi soir, avant de temporiser : « Il n'y a pas matière à dramatiser. » José Manuel Barroso, le patron de la commission, a lui aussi pris des pincettes pour décrire l'impasse : « Il reste encore des différences de vue importantes sur un certain nombre de questions clés, en particulier le montant du budget global et l'équité de la redistribution du budget aux États membres. » Il reviendra à l'ex-premier ministre belge de décider, quand les positions auront suffisamment évolué, de convoquer un nouveau sommet – sans doute en janvier ou février prochain. En moins d'une semaine, l'Europe donne la pire des images : celle d'une machine stoppée dans son élan, enlisée dans des conciliabules secrets et interminables, incapable de prendre des décisions, qu'elle ne cesse de repousser à plus tard. Au sein de ses membres, sur fond d'austérité partout sur le continent, les divergences s'accroissent. L'Union a-t-elle encore les moyens d'avancer, sans se disloquer ou se perdre ?...) (L. Lamant)
____________________________________________________________________________
 Après Gaza: l'offensive de trop?
___________Dissensions entre Juifs de France 
La résignation risque de s'installer à nouveau, prélude à de nouveaux affrontements, tant qu'Israël refusera les négociations. On comprend pourquoi..
Et l'Europe? Elle se renie.
_____________________________________________________________________________
UK: non-dit de la crise
____________Au coeur d'une privatisation généralisée et d'une pauvreté galopante, dans le monde enchanté de Cameron, on assisterait à une récession nutritionnelle selon le Guardian  (Dedefensa)
____ Le 18 novembre 2012, le Guardian annonçait, sous l’expression extraordinairement bureaucratique développée pour masquer la réalité tragique, que le Royaume-Uni se trouve dans une situation de “récession nutritionnelle”, selon le principe des vases communicants bien connu de nos doctrinaires entre le développement inégal des revenus et la catastrophe civilisationnelle que nous voyons s’étendre chaque jour, – «…nutrition recession as food prices rise and incomes shrink». («Austerity Britain is experiencing a nutritional recession, with rising food prices and shrinking incomes driving up consumption of fatty foods, reducing the amount of fruit and vegetables we buy, and condeming people on the lowest incomes to an increasingly unhealthy diet.»
• Le 23 novembre 2012, toujours dans le Guardian, Ian Jack trouvait “choquant” (“shocking, indeed”) cette “crise nutritionnelle” et, surtout, le fait que le gouffre entre les riches et les pauvres, du point de vue de la nutrition, est pire aujourd’hui que dans les années 1930 (temps de la Grande Dépression), lorsque George Orwell écrivait The Road to Wigan Pier, où il dénonçait cette situation.
«Britain is facing a crisis of nutrition. Evidence published in the Guardian this week suggests rising food prices and falling incomes are reducing our intake of fresh fruit and vegetables and increasing our consumption of processed foods: out with oranges and lettuce, in with instant noodles, coated chicken, tinned pies and pizza, with predictable consequences of ill health and obesity. Those most affected are the poor, though "food poverty" affects families that are far from Britain's poorest. The Guardian interviewed a Bristol couple with two young children and a household income averaging £24,500 a year: the wife found it “a constant struggle just to buy enough food to fill our stomachs”.
________________________________________________________________________
 L'affaire Sciences Po, école sans contrôle
________Au-delà de la personnalité de R.Descoings et la gestion défaillante, un projet plus global: les business schools.
________________________________________________________________________
Le Japon et le nucléaire
_______La mobilisation continue.
Des mythes s'effritent.
__________________________________________________________________________
Pierre Mendès France et l'Europe.
______C'était en 1957...
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬__________________________________________________________________________
Notre-Dame des Landes: L'aéroport de la discorde, projeté dès 1964
________Un dossier qui divise
__Eléments pour un débat:
- Nantes a-t-elle vraiment besoin d'un deuxième aéroport ?
-Un projet de 1967 pour répondre aux défis de notre temps
-Un énarque proche de François Hollande s'insurge 
-Ces aéroports qui coûtent cher et ne servent presque à rien
 -Comment l’Etat a manipulé les chiffres
- L'urgence d'un moratoire
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬_________________________________________________________________________
 Mittal: un patron en acier trempé
 ________Le premier sidérurgiste du monde, un prédateur...
____Le pari très risqué de François Hollande, face à un menteur.
Les méthodes Mittal et l'échec d'un modèle: 
"Le drame de Florange était inscrit de longue date. Dès le mois d’août 2006, au lendemain du succès de l’OPA hostile de Mittal sur Arcelor, serait-on tenté de dire. La sidérurgie lorraine, mais aussi belge, et peut-être demain européenne, paie aujourd’hui le prix de l’échec d’un modèle financier mis en place lors de cette attaque boursière. Si Lakshmi Mittal, financier de haut vol, en est le premier acteur, la banque Goldman Sachs, qui l’a accompagné dans toute ce périple, porte une lourde responsabilité. Négligeant les réalités industrielles, les caractéristiques du secteur sidérurgique, elle a soutenu la financiarisation d’une industrie lourde, ce qui menace aujourd’hui de l’entraîner par le fond..."
 _________________________________________________________________________
 Pauvre Amazon!
___________Subventionné pour sa création d'emplois en France mais coupable d'évasion fiscale.
 Par l'aide publique alléché...
 Amazon a-t-il vraiment besoin de subventions ?

Aucun commentaire: