Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 26 mars 2013

On a tout essayé

 Pour une vraie politique du médicament
(ironic mode)

_____Il serait temps que l'agence du médicament fasse enfin son travail!
Plusieurs produits ont été diffusés ces dernières années dans le pays sans contrôle suffisant.
Ne parlons pas du Médiator, qui a défrayé la chronique, malgré les honneurs rendus à son fabriquant.
Quelques exemples les plus notoires, parmi tant d'autres...
Ce n'est pas le bon Dr Even qui me contredira.
__La sarkozyne à haute dose, recommandée par les  laboratoires Servier, s'est révélée en effet négative (c'est un euphémisme!), malgré sa non-toxicité proclamée. Mais faut-il encore croire les labos et leurs notices?.
Selon Wiki," on a étudié la sarcosine en relation avec une maladie mentale, la schizophrénie. Les premiers résultats suggèrent que la consommation de 2 g de sarcosine par jour comme thérapie ajoutée à certains neuroleptiques (mais pas la clozapine) pour le traitement de la schizophrénie aboutit à des réductions supplémentaires importantes de la symptomatologie, tant positive que négative, aussi bien que des symptômes neurocognitifs, dépressifs et relatifs à la psychiatrie générale qui sont communs à cette maladie. La sarcosine s'est révélée d'une bonne tolérance..."
Certains médecins on pu cependant constater des symptômes d'hyperexcitation chronique avec crises hypernarcissiques, voire parfois mégalomaniaques et hyperdépensières...très défavorables pour le malade, tant qu'a duré le trop long régime.
En tous cas, ce remède, présenté comme magique, a produit des effets délétères et durables.
__On a essayé le cahuzac, neurodépresseur hyperactif de dernière génération, issu de bons labos, mais qui génère parfois des trous de mémoire très gênants, qui ne font qu'aggraver le mal précédent et l'état du patient, déjà très affaibli. Guérir le mal par le mal n'est pas ce qu'il y a de mieux.
__Certains pensent que la moscovicine pourrait éventuellement remettre sur pied le patient, mais des experts commencent à en douter, même à l'officine centrale, où le directeur a probablement été victime d'une surdose de certains neuroleptiques,  qui expliquerait une certaine léthargie et irrésolution qui inquiètent par leur durée.
__Certains estiment que le bimélenchonyl, à dose homéopathique, associé à d'autres produits déjà testés avec succès, après quelques expériences bien menées, pourrait avoir un effet bénéfique, voire même révolutionnaire, en s'attaquant aux causes du mal et pas aux symptômes, qui s'aggravent...
____Mon pharmacien a des doutes, mais il est de droite.
Mon médecin est réservé, désinformé par les visiteurs médicaux.
Le Vidal, consulté,  n'est pas clair.
Même Prescrire  reste dans une incertitude méthodologique.
La médecine est vraiment une pratique tâtonnante.
Y a-t-il un médecin sur Agoravox? Le patient est au plus mal!
Docdory, si tu me lis?... 
_____________________________
-Paru dans Agoravox

Aucun commentaire: