Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

samedi 8 juin 2013

En vrac

* Il voulait gagner de l'argent...
____"Je pars faire du fric." pour Goldman Sachs.
Seulement  100.000 dollars.
Les banquiers sont redevenus fréquentables.
 Comme  Blair, Schröder...
________________________________

* Avec le «cloud housing», l’Espagne tente de réinventer le logement. 
______________________

* Politique familiale : «Le pire a été évité»?
__Conjuguer solidarité et justice sociale.
______________________________________________

*Capitale Istanbul.
 Le gouvernement turc confronté à un accroissement de la contestation.
Sous la bannière de l'Islam
___________________________

 *L'Europe trop laxiste face aux dangers de centaines de perturbateurs hormonaux.
___Perturbateurs endocriniens

_______________________________________

* Le procès du soldat Manning ou l’honneur perdu de l’Amérique
__ Le 21 janvier 2010, Hillary Clinton, alors secrétaire d’Etat, avait prononcé un important discours sur la liberté d’Internet. A cette occasion, elle avait repris à son compte le credo de l’actuel président : « Plus l’information circule librement, plus les sociétés deviennent fortes ».
_ Sept mythes sur Bradley Manning
_________________________

* Grèce : les aveux calculés du FMI 
__" Tout faux ou presque. C’est le constat qui s’impose après la lecture du rapport interne du FMI, publié le 5 juin, sur la politique imposée à la Grèce depuis le début de la crise euro. Rarement une institution internationale se sera livrée à un exercice d’autocritique aussi décapant. Le seul vrai résultat que le FMI reconnaît dans la gestion des trois années de crise, c’est que la Grèce est restée dans la zone euro.
Pour le reste, aucun objectif n’est atteint, à en croire le rapport. « Il y a eu des échecs notables. La confiance des marchés n’est pas revenue, le système bancaire a perdu 30 % de ses dépôts, et l’économie subit une récession bien plus profonde que prévu avec un taux de chômage exceptionnellement élevé. La dette publique reste trop haute et devra éventuellement être restructurée », écrit le rapport en préambule. « La crise et la récession ont eu de terribles conséquences pour la Grèce en terme de chômage et ont provoqué un malaise grandissant dans la société, les partis extrêmes gagnant de plus en plus d’influence », conclut-il.
Ce constat est bien éloigné de celui dressé par la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, elle-même ou par les autorités européennes, qui ne cessent de répéter en boucle depuis quelques semaines que la Grèce est sur la voie du redressement et que le pire est passé. Une façon de se persuader et surtout de persuader les Européens qu’ils ne se sont pas trompés..."
___Autocritique? __"...La fuite organisée d’un document présenté comme confidentiel dont a bénéficié le « Wall Street Journal » peut être comprise comme une pression en faveur d’une nouvelle restructuration de la dette grecque, qui devrait atteindre cette année 175% du PIB, selon les calculs de l’Union européenne. Cette éventualité est en discussion, comme l’a dernièrement reconnu Jeroen Dijsselbloem, le leader de l’Eurogroupe. Le sauvetage de la Grèce continue d’être un gigantesque fiasco, n’ayant obtenu comme résultat que de mettre le pays à genoux..."
______________________________________

*Mort aux jardiniers?
__ Cultiver son jardin pourrait devenir un acte délictueux grâce à la nouvelle loi proposée par la Commission 
 Graines rares et anciennes : Kokopelli condamné, la biodiversité en danger 
Préserver la biodiversité
___________________________________________________

Aucun commentaire: