Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

lundi 21 avril 2014

P. Mendes-France et l' Europe

Vision prémonitoire?
                                             C'était l'acte de naissance de l'UE, aux engagements économiques déjà marqués.
L'unanimité des esprits n'était pas gagnée.
    A côté des européistes fédéralistes convaincus d'avance, certains exprimèrent leurs réticences face aux orientations économiques décidées.
    Pierre Mendes-France fut de ceux-là, dénonçant les risques, un peu plus de deux mois avant la signature des traités de Rome, le 18 janvier 1957 à l’Assemblée Nationale.
   Il exprima des réserves qu'on peut juger aujourd'hui  prémonitoires.
Après Maastrcicht, au vu de ce qui se passe, la crise faisant office de révélateur, nous sommes mieux à même de juger les dérives d'une institution, qui a sacrifié le politique sur l'autel d'un libre-échange mondialisé, consacré par l'OMC, sans garde-fous, menant à une cacophonie prévisible.
              "..  L’abdication d’une démocratie peut prendre deux formes, soit le recours à une dictature interne par la remise de tous les pouvoirs à un homme providentiel, soit la délégation de ces pouvoirs à une autorité extérieure, laquelle, au nom de la technique, exercera en réalité la puissance politique, car au nom d’une saine économie on en vient aisément à dicter une politique monétaire, budgétaire, sociale, finalement « une politique », au sens le plus large du mot, nationale et internationale.
Si la France est prête à opérer son redressement dans le cadre d’une coopération fraternelle avec les autres pays européens, elle n’admettra pas que les voies et moyens de son redressement lui soient imposés de l’extérieur, même sous le couvert de mécanismes automatiques.
C’est par une prise de conscience de ses problèmes, c’est par une acceptation raisonnée des remèdes nécessaires, c’est par une résolution virile de les appliquer qu’elle entrera dans la voie où, tout naturellement, elle se retrouvera auprès des autres nations européennes, pour avancer ensemble vers l’expansion économique, vers le progrès social et vers la consolidation de la paix. “..
______________________

Aucun commentaire: