Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

jeudi 8 mai 2014

Point d'histoire

Splendeurs et malheurs des Hmong
                                            L' origine chinoise de ces peuples montagnards fiers et colorés est mal connue
Photo personnelle (cliquez)

     Repoussés par les Han vers le sud du pays ( Guizhou), ils s'installèrent en partie surtout au Nord de l'actuel Vietnam et au Laos, où ils connurent souvent un destin tragique
     Une partie non quantifiable de Hmong est réfugiée dans la jungle, dans la zone de Xaysomboun, traquée par les armées laotienne et vietnamienne, pour avoir aidé les Français pendant la guerre d'Indochine puis les Américains pendant la guerre du Viêt Nam. En 2005, ils n'y sont plus que 8 000, contre plus de 30 000 une dizaine d'années plus tôt.
Photo perso
     Au cours des dernières décennies, une forte population de Hmong a émigré aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Canada, en Allemagne, au Japon, en Argentine et en France (estimation à 30 000 selon Chô LY, 2004), dont environ 2 000 en Guyane. La plus grande partie vit encore en Asie du Sud-Est : Chine, Viêt Nam, Laos, Thaïlande et Birmanie. (Wiki)
Photo perso
             Victimes des Français et des USA, partiellement enrôlés de gré ou de force, parfois divisés, ils connurent  une histoire récente mouvementée. __(1)
        Ils furent nos Harkis d'Indochine.
Pour certains, la guerre du Vietnam n’est pas finie.
       Beaucoup furent contraints à de multiples déplacements et connurent souvent un sort peu enviable.
Photo perso
         Les femmes produisent des broderies  d'une grande beauté, maintenant surtout à destination des touristes attirés par cette région magnifique, autour de Sapa, jadis station prisée par les riches colons de Hanoï.
    Un paradis pour les amateurs de trekking.
Une nuit dans le train Sapa-Hanoï est une expérience unique

     Rencontrer ces peuples montagnards dans le nord du Vietnam représente un grand dépaysement et un enchantement.
   Leur économie représente encore un savant équilibre adaptatif et flexible.
                        Mais le tourisme, encouragé par Hanoï pour fixer (et contrôler?) ces populations, n'est-il pas en train de modifier les fondements de cette culture si attachante?
________________________________


2 commentaires:

voyage luxe Laos a dit…

Un très bon partage, merci bien pour cet article et bonne journée !!!

Celmar Etienne a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.