Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

jeudi 2 octobre 2014

Drôles d'oiseaux

  Et le dinosaure s'envola...   
                                         Quand les poules avaient des dents....
                           Il en est des oiseaux comme des hommes, espèce récente et remarquable, mais soumise comme les autres aux lois de l'évolution.
   Ils ne sont pas sortis tels quels de la cuisse de Jupiter ou de la main du Créateur.
   Il a fallu un temps considérable à la nature, inventive mais sans projet, pour élaborer, au cours d'une  bricoleuse évolution, les formes foisonnantes de vie dont nous sommes les témoins aujourd'hui, celles qui ont disparu, celles qui viendront après nous, espèce humaine vouée à se transformer et à disparaître aussi dans un futur indéterminé.. 
La vie, c'est l'évolution.
__________La grande famille des dinosaures laisse dans notre imagination une impression très forte.
Nous sommes encore  étonnés d'avoir appris que les oiseaux dérivent de certaines catégories de ce vaste groupe, comme nous fûmes.aussi surpris d'apprendre comment les pattes viennent aux serpents   (1)
        Nos croyances spontanées sont toujours mises à mal par les découvertes successives, toujours plus fines, venant à rebrousse-poil de nos intuitions premières.
 Toujours de nouvelles étapes sont franchies dans la connaisance.
       "...Une équipe de chercheurs emmenée par Steve Brusatte, de l'université d'Edimbourg (qui) vient d'établir l'arbre généalogique des dinosaures carnivores que sont les théropodes, plaçant ainsi les oiseaux sur la branche qui leur revient.
    L'étude, qui vient d'être publiée dans la revue Current Biology, montre que les différents traits anatomiques des oiseaux, comme les plumes, les ailes et le bréchet (os caractéristique présent chez la plupart des aviens), ont tous évolué petit à petit chez leurs ancêtres dinosaures, et sur une durée de dizaines de millions d'années. Au fil du temps, certains dinosaures ont donc pris de plus en plus de caractéristiques d'oiseaux. Selon ces scientifiques, une fois que toutes les "pièces" nécessaires pour former un oiseau ont été obtenues, une explosion évolutionnaire s'est produite, amenant un acroissement rapide de la vitesse à laquelle les oiseaux ont évolué, amenant ensuite aux milliers d'espèces que nous connaissons aujourd'hui.
Pour en arriver à ces conclusions, les chercheurs ont analysé la composition anatomique de plus de 850 caractéristiques physiques de 150 espèces éteintes, examinant les liens évolutionnaires entre les anciens oiseaux et leurs plus proches parents dinosaures. Le résultat, obtenu grâce à des techniques d'analyse statistique, c'est un arbre généalogique détaillé de la famille, à commencer par le "grand ancêtre", la famille des tyrannosaures. Arbre sur lequel il est "très difficile de tracer une ligne entre dinosaures et oiseaux".
"Il n'y a pas un moment dans le temps où un dinosaure est devenu un oiseau, et il n'y a pas de chaînon manquant entre eux", affirme Steve Brusatte. "Ce que nous considérons comme le squelette d'oiseau classique a été construit graduellement, sur une période de dizaines de millions d'années. Une fois qu'il a été entièrement assemblé, il a dévérouillé le grand potentiel évolutionnaire qui a permis aux oiseaux d'évoluer à un rythme démultiplié"...
   ...Fusion, perte, réacquisition... l'évolution des os des ailes a donc connu bien des étapes avant d'en arriver au modèle actuel. L'approche interdisciplinaire va peut-être permettre de clore le débat sur le sujet, tout en apportant une meilleure compréhension sur l'évolution qui a mené des dinosaures aux oiseaux... (Merci à JP.Fritz)


L'arbre généalogique des dinosaures carnivores et des oiseaux (Stephen Brusatte)

Aucun commentaire: