Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 3 mars 2015

Bibliothérapie

 Lire peut guérir ou aider à le faire
                                                Lire, parfois juste pour aller mieux

 «Il est certains cas pathologiques, pour ainsi dire de dépression spirituelle, où la lecture peut devenir une sorte de discipline curative» (Marcel Proust)
           
       Il existe des livres qui peuvent changer la vie.
 Même si être heureux n'a pas toujours grand sens, tant cette notion de bonheur est relative et subjective, certains livres peuvent contribuer à sortir du malheur, des tourments, de la détresse, de l'ennui...Ou à s'en évader temporairement.
    Il n'y a pas que le corps qui soufre.
    L'esprit a aussi ses carences et ses pathologies...
          Lire peut effacer les bleus se l'âme.
          On lisait même dans les tranchées...pour mettre l'insupportable entre parenthèse.
      C'est plus qu'une compagnie.
Montaigne le disait, pas seulement en été.
   Montesquieu constatait: "Je n'ai jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture n'ait dispersé".
Lire est une drogue dont on peut abuser.
Le tragique est que l'on puisse brûler les livres.  
Ce qui dit beaucoup sur leur pouvoir.
Le livre est aussi un problème qui dépasses nos personnes. Sans  politique du livre, il ne peut gagner la partie.Le livre a à voir avec la liberté.
La télévision est bien souvent une perte de temps, le schwing-gum des yeux.

« Lecture, une bonne façon de s’enrichir sans voler personne. »
_______________________________ 

Aucun commentaire: