Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

dimanche 8 mars 2015

Une époque formidable...

Cravates à la grecque
                                  Nous avons eu nos sans-culottes
                             Ils ont leur sans-cravates
 Il va falloir s'y faire...
Sans cravates, mais non sans projets.
Ils sont culottés à Athènes!
Mais ce n'est pas la révolution vestimentaire qui compte
Un petit bout de tissu sans importance, mais hautement symbolique
A-t-on déjà vu  Juncker ou un banquier sans cravate?
Demain, un Europe sans cravate et libérée de la finance qui étrangle?...
***********************************************************************************_________________________________
  Zizanies en Haut de France
            Il fallait s'y attendre..
La reterritorialisation à marche forcée, remise cent fois sur le chantier, ne produit pas tout à fait les effets escomptés.
  La refonte des régions, improvisée, est, notamment source de tensions entre Gaulois du Nord de la Seine, en Haut de France.
   Martine n'aime pas du tout...
Qui l'emportera?
Lille? Ah tiens! A-miens?
   La Picardie part en guerre contre les Ch'tis.
***********************************************************************************____________________________________________
Et pourtant, il vit!...
                        Une presque-mort...
                                   La nouvelle paraissait en béton.
Mais c'était du vent .
   Une presse(trop)pressée de fait mourir notre bétonneur.
 Pauvre Martin!...
        Médiatiquement mort...
               Du coup l'empire aurait pu sombrer.
Mais il y a Martin et Martin...
_____Bien fait pour une certaine presse, toujours à l'affût de sensationnel! Concurrence et vitesse sont devenues la loi et les prophètes dans les salles de rédac'.
   Toujours plus vite, toujours plus fort, toujours plus scoo.
Un beau fiasco. La honte!..
                        Faut-il que tous les médias soient à ce point esclaves de l'AFP pour recopier bêtement leurs mots ? A-t-on perdu le sens commun pour privilégier à ce point la célérité aux dépens de la véracité ? À 15 h 32 et 31 secondes, l'Agence France-Presse fait volte-face. "ANNULATION : Martin Bouygues est décédé samedi matin dans sa résidence de l'Orne (mairie)." Quelques minutes plus tard, elle publie une note aux clients leur demandant d'annuler la dépêche... Mais le mal est fait... 
     Ce n'est pas Martin qui va mourir, mais une certaine idée de la presse... 
***********************************************************************************____________________________
On est bon!
             Quand même..

Du moins pas si mauvais que ça.
Pas partout, pas en tout.
__MAIS ON EST BON
Sans oublier Airbus...
Pour l'instant, du moins...
Même si Areva va pas.
_____Tant pis pour les déclinistes moroses, les catastrophistes larmoyants ou les acharnés du frenchbashing.
                    Cocorico!
***********************************************************************************__________________________

*  Où va Guaino?

________Sous Sarko, on ne l'entendait pas.
Mais, homme de l'ombre, il était bien présent
Une plume sans panache, mais une plume tout de même.
Depuis,pas une once de critique vis à vis de son Maître
_______Mais voilà qu'il se réveille.
La politique européenne commence à l'exaspérer et notamment le double discours de son leader Juncker.
Un Juncker onctueux, spécialiste en morale jésuitique, mais qui est assis sur les principes de base d'une Europe seulement viable...
************************************************************************************____________________________________________________________
* Des langues se délient
                __Certains le disaient depuis longtemps. Mais on ne les croyait pas.
__D'autres le pensaient, sans oser trop y croire.   Cela paraissait si gros, si peu crédible.
__Tant de cynisme ne semble pas possible...
Et pourtant...
_____________Un membre du FMI vient de lâcher quasi-officiellement le morceau:
_____"ON A RENFLOUE LA GRECE POUR SAUVER LES BANQUES FRANCAISES ET ALLEMANDES"...
.....Qui avaient fait là-bas de très fructueuses mais aventureuses affaires. Comme un certain nombre de multinationales.
Les grands gagnants sont aussi les milliardaires grecs, auxquels la Troïka n'a pas touché.
___________On ne disait pas ce qu'on faisait, on faisait ce qu'on ne disait pas...en toute discordance avec les beaux principes européens, voués finalement à la concurrence la plus féroce. Paroles, paroles...
_80% de l’aide à la Grèce a bénéficié au secteur financier
____ On comprend pourquoi Merkel avait peur.
_____________________Pendant ce temps-là...
On meurt en Grèce...une Grèce pas seulement fautive.__ La tragédie continue...Un pays à bout de forces..
**********************************************************************************

Aucun commentaire: