Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 7 avril 2015

Un FN bien utile

          [Notes brèves sur un  OPMI - objet politique mal identifié dans le paysage politique français]
    Ce parti naissant sert-il d'alibi ou de repoussoir pour les autres grands partis?
      Ne représente-t-il qu'une impasse sans lendemain?
On connait son origine recente, son développement dans les années 80, ses vicissitudes,  les hauts et les bas de son succès, d'abord centré sur une famille.
    Dans le jeu complexe des partis politiques français, le FN tient une place à part
  Le parti de JMLP s'est progressivement rénové en se désolidarisant formellement de son fondateur; Il a modifié sa façade, de manière souvent factice.
      En surfant sur les insatisfactions, les frustration et les colères, en s'ouvrant à un nouveau langage,  en fédérant des tendances très diverses et en taisant les contradictions internes, il a su se montrer peu à peu populaire dans un contexte économique difficile et un débat politique sans perspective où s'installe la précarité..
     Il a permis au début, sous Mitterand, à disperser les voix de la droite.
Hollande semblerait jouer le même jeu, comme d'aucuns l'affirment, même si la gauche semble avoir souvent jouécontre son camp, en diabolisant en vain une force montante et en s'aveuglant sur les vrais motifs d'une protestation bien réelle.
    Un jeu machiavélique à double tranchant, difficile à analyser, malgré les récentes poussées locales.
L'Europe tant vilipendée lui sert aussi de tremplin.
    Mais par delà les mots, il faut examiner les choses.
La notion de populisme  est trop ambigüe pour être utilisée ici.
Ce qui est sûr, c'est que ses valeurs ne sont, malgré l'apparence, ni sociales ni républicaines.
_______________________________

Aucun commentaire: