Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 2 octobre 2015

RDC: ce génocide oublié

 Une presse silencieuse
                                    Une opinion ignorante.
      On parle beaucoup du drame que vivent les populations syriennes, mais moins d'une tragédie qui dure au Nord-est du Congo. Depuis des années un enfer quotidien s'y joue, particulièrement dans la région du Kivu, dans la plus grande indifférence.
   Une malédiction? Pas vraiment. Dans ce pays riche en matières premières premières, mais à la vie politique totalement désorganisée depuis la fin de l'ère Mobutu, le chaos s'est généralisé presque partout, favorisant le développement de bandes armées.
   Des puissances extérieures tirent les marrons du feu sans aucun contrôle et se livrent indirectement à un pillage des ressources du sous-sol renfermant des richesses stratégiques.
.    Surtout depuis 1996, des compagnies minières profitent de la situation et attisent les conflits de groupes locaux, le plus souvent armés par des intérêts privés.Il est plus facile de prospérer dans le chaos...
     La conjonction du conflit avec le Rwanda et des luttes de clans autour de ces richesses  crée une situation dangereuse pour des populations locales prises en otage.
   On peut parler d'un génocide silencieux
L'ONU finit par  le reconnaître.
    La main basse sur le Congo continue. 
                 C'est loin, c'est peu couvert médiatiquement, ce sont des noirs.... 
         Le cher coltan intéresse tant de puissances!... 
  Le drame de la RDC, c'est la richesse de son sous-sol couplée à la désorganisation et à la balkanisation de l'Etat et aux conflits avec des puissances voisines des Grands Lacs.
   L'avidité et les intérêts internationaux concernant les terres rares entretiennent des massacres qui s'éternisent..
_____________________

Aucun commentaire: