Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

jeudi 11 février 2016

Sacré prix Nobel!

Donner ou vendre?
                        Cela vaut le coup d'avoir un prix Nobel aussi large d'esprit, humaniste à souhait, qui sait ce que sont les vertus du sacro-saint marché, ce que n'aurait pas démenti Hayek ou Friedman.
         Bref, un prix Nobel éclairé:
            "On ne peut se targuer de moralité quand on est contre le commerce des organes", dit-il doctement.
        Comme les libertariens pour qui tout ou presque entre dans la logique marchande.
  Mettre une partie de son corps en vente ne serait donc pas un scandale.
           Pourtant l'International Transplantation Society déclarait ainsi dès 1970 : « la vente d'organes d'un donneur vivant ou mort n'est en aucun cas justifiable ». L'Organisation mondiale de la santé en 1991 a adopté une position similaire : « Le corps humain et les parties du corps humain ne peuvent faire l'objet de transactions commerciales.
  Quelques indemnité justifiées, mais encadrées cela peut se concevoir, mais on connaît les dérives du marché des organes...
___________________________

Aucun commentaire: