Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

samedi 19 mars 2016

Cinq années de guerre

On y pense et on oublie...
                                            L'artiste, de Guernica à Alep

Mohamad Omran
«J'ai voulu représenter quelque chose de surréaliste qui symbolisait pour moi la Syrie de 2013. J'étais à Copenhague avec le poète syrien Golan Hagi et nous voulions faire un travail commun entre les mots et le dessin. Je me suis inspiré d'un de ses poèmes pour ce dessin.»
Abo Hesham Al-Dimashqi
«J'ai réalisé ce travail à partir de photos réelles montrant les destructions de villes syriennes. On y voit Bachar el-Assad assis à son bureau, perplexe vis-à-vis de ce qu'il doit faire après avoir détruit le pays. À droite se trouve le portrait de son père, Hafez el-Assad.» 
____________________________________________________________________________

Aucun commentaire: