Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

jeudi 6 juillet 2017

Pauvre Darwin!

L' incompris
                  De son vivant.
                                      Et encore longtemps après...
        L'homme qui a longtemps douté de ses propres découvertes, du fait de leur nouveauté radicale, en lutte contre les ignorances et les peurs de son temps, reste encore souvent mal compris, parfois paradoxalement rejeté. Ses voyages de découvreur infatigable, de naturaliste curieux furent déterminants et l'amenèrent à poser les bonnes questions.
    La théorie darwinienne n'a pas pris une ride, dans ses grandes lignes directrices, devant les nouvelles découvertes, constamment renouvelées et adaptées, même en microbiologie, et reste un cadre explicatif incontournable. Sur les épaules de Darwin on voit plus loin que lui, il indique toujours le chemin.
    De son vivant, comme il paraît normal à cette époque spontanément fixiste, croyante et politiquement conservatrice, il resta un pionnier solitaire.
  Mais aujourd'hui, dans certains pays, comme les USA, pays de multiples pris Nobel, on peut s'étonner que Darwin soit souvent mis à l'index ou soit présenté comme une théoricien parmi d'autres.     
     Cela ne manque pas d'interroger. Les causes intellectuelles n'expliquent pas tout. Les causes religieuses ont leur poids dans ce néo-obscurantisme, qui touche aussi d'autres domaines.
     Aujourd'hui, c'est la Turquie qui passe à l'interdit, dans son retour à un obscurantisme islamique.
  Même chez nous, Darwin est parfois contesté dans les écoles par les moins formés aux sciences.
     Dans le Tennessee, les conservateurs créationnistes sont toujours à l'offensive.
Dans le Kansas, la bataille fait rage au sein des plus radicaux. C'est le triomphe de l'irrationnel, avec la confusion ancienne entre le darwinisme biologique et le darwinisme social, entretenue jusqu'au Congrès.
  Le créationnisme naïf de papa est bien de retour.
     Les anti-évolutionnistes peuvent prendre des figures diverses.
             Incompréhensions et résistances sont les deux faces d'un même refus ou d'un même scepticisme.
          Malgré les résistances, les ignorances et les confusions, rien n'empêchera Darwin de rester un phare indépassable dans la biologie, qui ne cesse de se complexifier.
___________________________________

Aucun commentaire: