Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

dimanche 13 août 2017

Tourisme idiot

Voir et être vu
                Le touriste moyen de masse d'aujourd'hui, pressé et stressé, est un animal singulier.
    Soumis au bougisme, au voyeurisme et au narcissisme.
       Smartphone en main, le monde est devenu pour lui spectacle vite oublié, mais pixelisé.
  Le tourisme de masse est le pendant de la consommation du même nom et en présente bien des tares.
  Consommer un produit dit d'exception,, vendu parfois peu cher, est souvent l'idéal du touriste pressé qui en veut pour son argent.
   Voir et surtout être vu, là où il faut être, là est l'important.
          Comme dit un internauteles gens veulent pouvoir montrer « qu’ils étaient là », qu’ils ont vu la Vénus de Botticelli à Florence. C’est comme s’ils cochaient la case « been there, done that ».
C’est un tourisme idiot, un véritable « hit and run » pseudo-culturel.
Ils ne viennent pas pour découvrir et apprécier l’œuvre, mais pour faire de celle-ci un élément d’un décor dont ils veulent être les vedettes."
      De même pour les sites naturels: le Grand Canyon, Santorin...vus en quelques heures, guidés par de gentils accompagnateurs du bateau de croisière amarré au port et prêt à repartir vers de nouvelles destinations, pour voir un maximum en un minimum de temps.
    Le légitime désir d'ailleurs est devenu trop souvent une fuite en avant vers de toujours nouvelles destinations dont la réalité profonde reste ignorée.
    Ne parlons pas des dégâts produits par une hyper-fréquentation de certains sites, à  Venise ou ailleurs, en Italie du Nord ou du Sud, ou maintenant en Islande...
                          Trop de tourisme tue le tourisme.
   Tant qu'on a du pétrole...
________________

Aucun commentaire: