Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

lundi 22 janvier 2018

LU

__ Transition énergétique : un débat compliqué
                                          Que ne simplifie pas l'épineuse question des terres rares
                      Des dépenses qui explosent.

__ Elle vous espionne et le fera de plus en plus.

__ Lactalis : le lait et l'argent du lait.

__  EPR d'Hinkley Point: dur, dur pour EDF
                Le point de vue de Corinne Lepage.
Un chantier maudit?
__ Hypothèse sur la disparition des Aztèques.

__ En Pologne, rien ne s'arrange pour les femmes. Mais elles résistent.

__  GPA : « Non au marché de la personne humaine »
                     "Personne ne peut ignorer que cette pratique fait partie d’un marché procréatif mondialisé en pleine expansion, qui inclut, comme en Californie, la vente du sperme et des ovocytes. Là où il existe, ce marché constitue une forme nouvelle d’appropriation du corps féminin.
    L’enjeu des choix législatifs nationaux et internationaux en ce domaine est considérable, face à la pression de tous ceux qui trouvent un intérêt financier important dans cette affaire : cliniques, médecins, avocats, agences de « mères porteuses », auquel s’ajoute l’intérêt subjectif de ceux que les agences appellent sans vergogne les « clients » et qui désirent obtenir un enfant à tout prix.
     L’objet d’un tel commerce n’est pas seulement la grossesse et l’accouchement, c’est aussi l’enfant lui-même, dont la personne et la filiation maternelle sont cédées à ses commanditaires.
   On convient à l’avance du prix du « service »
Dans son principe, une telle transaction commerciale (elle l’est toujours, même si l’on déguise le paiement en indemnité ou dédommagement) est contraire aux droits de la personne..."
       Des dérives évidentes.
________________________

Aucun commentaire: