Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mercredi 7 mars 2018

Points d'histoire

[Quelques pistes]
                      Par delà les mythes et au delà des légendes.
          Deux exemples suffiront à illustrer que l'étude méthodique et critique du passé se situe souvent aux antipodes des croyances encore entretenues et diffusées sans contrôle.
          ___Premier exemple: Les Gaulois
                                   Qui n'étaient pas ceux que l'on croit.
            Depuis un certain nombre d'années, on n'en finit pas de découvrir la complexité d'un peuple, que les récits de César ont caricaturé, que des décennies d'enseignement naïf ont déformé, sur des bases historiographiques douteuses.   L'archéologie a considérablement fait avancer nos connaissances.
  Les caricatures ont pu avoir une fonction politique en instrumentalisant des éléments du passé non mis en perspective.
           ___Deuxième exemple: Les Vikings
   Ces peuples qui nous fascinent sont aussi l'objet de mythologies qui envahissent les écrans, une certains littérature à sensation.
    Si l'on se penche sur les études récentes d'un des meilleurs spécialistes de la question, faites de recherches savantes et de questions prudentes, Regis Royer, on apprend vite que:
   LesVikings ne sont pas un peuple unique et ont connu, pour ce qu'on en sait, une civilisation riche et une histoire compliquée, mais passionnante, aux incursions maritimes et fluviales multiples et parfois étonnantes.
  Notamment en Grande-Bretagne et en Normandie.
  Pour les Vikings de l'Est, on signale des avancées en profondeur jusqu'à Samarcande.
  L'occupation assez longue en l'Islande est connue et celle qui affecte le Groenland continue à poser maints problèmes, comme les causes de leur disparition. On peut trouver ici des éléments permettant de mieux situer le problème, à la lumière des travaux de Jared Diamond.
   Le cas d'une occupation sans doute limitée à Terre-Neuve est encore en discussion.
_______________________________

Aucun commentaire: