Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 2 mars 2018

USA: la bible et le fusil

   Début d'une esquisse de velléité de réforme?
                       A la suite de la Xème tuerie scolaire récente. 
                                  La solution: il faut armer les professeurs, disait Trump.
         Tragiquement efficace!
             Un cadeau de plus à la NRA, pourvoyeuse de fonds.
  Les réactions lycéennes ont eu quelques effets pour commencer à sortir des expressions et des discours purement incantatoires.
     Est-ce vraiment THE TIME?


         Et si ce n’était pas fini ? Et si, pour une fois, les Etats-Unis avaient décidé de ne plus suivre la dramaturgie macabre qui accompagne chaque tuerie de masse – d’abord les prières, puis les débats envenimés et enfin l’oubli ? Mercredi 28 février, lors d’une intervention télévisée en direct qui a surpris jusqu’à son entourage, Donald Trump a rompu avec toutes ses prises de position précédentes, en appelant de ses vœux une modification de la législation américaine pour renforcer le contrôle des armes à feu. Devant des élus stupéfaits (côté républicains) ou ravis (côté démocrates), le Président a préconisé des vérifications étendues pour tout nouvel achat d’arme dans une foire ou en ligne, des restrictions concernant la vente aux jeunes adultes et une interdiction de posséder une arme pour les personnes souffrant de troubles mentaux. Ces derniers jours, une douzaine d’entreprises ont également rompu leurs liens commerciaux avec la National Rifle Association (NRA), le puissant lobby des armes. Un boycott économique certes superficiel (les membres de la NRA ne pourront plus bénéficier de ristournes chez ces partenaires) mais inédit, et qui compte des sociétés d’envergure internationale comme les compagnies aériennes Delta et United Airlines, les loueurs de voitures Avis et Hertz, l’assureur MetLife ou la boîte de cybersécurité Symantec. (Télérama)
      A suivre...
_____________

Aucun commentaire: