Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 15 janvier 2019

Des femmes

 Pas comme les autres.
                           Dans les luttes jamais terminées pour la libération des femmes, on a l'habitude de se référer à la figure notoire de Simone de Beauvoir et à quelques autres.
    Mais on oublie souvent des personnes plus anciennes, qui ont souvent ouvert des brèches, parfois inouïes, dans leur siècle corseté dans des pratiques et des moeurs où les hommes seuls imposaient leur lois et leurs pouvoirs.
  T. d'e Méricourt est de celle-là.
       La belle liègeoise s'impliqua dans les débats révolutionnaires, y voyant le moyen de commencer à faire bouger les choses:
   « Françaises, je vous le répète encore, élevons-nous à la hauteur de nos destinées, brisons nos fers. Il est temps enfin que les femmes sortent de leur honteuse nullité où l’ignorance l’orgueil et l’injustice des hommes les tiennent asservies depuis si longtemps ! »

    Le nom d'Olympe de Gouges nous est plus familier, même s'il ne court pas les rues, connu surtout par sa fameuse Déclaration des droits des femmes..
   Son contemporain, Robespierre, considérait le fait que les femmes soient tenues à l’écart des sociétés savantes comme « le scandale d’un siècle éclairé ». Il estimait que les êtres humains des deux sexes étaient doués des mêmes facultés et avaient donc le droit de les cultiver ensemble.
    Et tant d'autres femmes depuis, pour tant de causes variées, dans des domaines multiples, où la gent féminine était souvent absente.
   Un combat qui est loin d'être terminé, ici ou ailleurs.
       Le féminisme peut prendre bien des visages. 
            Des luttes sans fin...avec ou sans les hommes.
_____________

Aucun commentaire: