Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 22 janvier 2019

Toujours plus haut

 Ils seraient seulement 26
                                 Au dire d'une récente étude d'Oxfam, largement relayée et peu contestée, du moins sur l'essentiel. 50, ce serait déjà pas mal...
    Ils seraient un tout petit nombre qui détiendrait la moitié de la richesse de l'humanité

     Ils ont doublé en nombre depuis 2008. Comme quoi la crise n'a pas fait que des malheureux...
      Il reste des progrès à faire dans cette fulgurante et jusqu'alors inédite ascension. ..En France comme ailleurs.
   Certains mettrons ça sur le compte du mérite personnel, comme c'est courant Outre-Atlantique, faisant des moins fortunés, voire des plus pauvres les responsables de leur destin.
    L'explosion est en fait largement planétaire, même si les USA détiennent encore la palme du succès comme ...de la précarité et de la pauvreté relative, malgré un chômage claironné comme réduit.
    Certes les injustices, ce n'est pas nouveau. Naguère nous avions nos deux cents familles, mais la surabondance savait se faire moins tapageuse et n'atteignait pas de tels sommets hyper-himalayens.
      Un poignons de dingue, disait quelqu'un.
       Christine Lagarde, qui ne gagne pas le smic et touche du FMI autour de 400000 euros (de quoi voir venir...) commence à sonner d'alarme. Sans doute y voit-elle un risque pour l'économie mondiale. En dehors de toute considération morale, trop de richesses concentrées, c'est un risque pour l'économie  et un facteur de nouvelle crise. Facile à comprendre.
   Les actionnaires  se paient la part du lion, font monter à la hausse les salaires des dirigeants, aux dépens de la rémunération des travailleurs. Il y a peu, on préconisait la répartition suivante pour une saine gestion et pour se prémunir de risques; la règle des trois tiers.
    L' évasion fiscale connaît des sommets, malgré les quelques règles toujours, annoncées comme imminentes. L'harmonie fiscale en Europe n'est pas pour demain, chaque pays revendiquant se part de gâteau.
     22 janv. 2018 - Les inégalités de revenus et de richesses dans le monde étaient au sommet... En 2017, la fortune des plus riches a augmenté de 1.000 milliards de ...
    Par exemple, Jeff Bezos, le patron d’Amazon (112 milliards de dollars en 2018, soit 98,5 milliards d’euros), 1 % de sa fortune correspond au « budget de santé de l’Ethiopie », insiste Oxfam.
     D’une manière générale, la fortune des milliardaires dans le monde a augmenté de 900 milliards de dollars en 2018, soit au rythme de 2,5 milliards par jour, alors que celle de la moitié la plus pauvre de la population de la planète a chuté de 11 %.
     ...Si la tendance était inversée, la plupart des gouvernements auraient suffisamment de ressources pour financer les services publics", a souligné l'ONG qui estime que "la richesse est tout particulièrement sous-taxée". Elle a ainsi précisé que sur un dollar d'impôt sur le revenu, seulement quatre centimes proviennent de la taxation de la richesse. Selon Oxfam, qui estime que les plus riches cachent au fisc 7.600 milliards de dollars (6.680 milliards d'euros) "les 10% les plus pauvres paient désormais des impôts plus élevés en proportion de leurs revenus que les plus riches" dans certains pays comme le Brésil ou le Royaume-Uni.....
      Mais qui sont les vrais assistés?

   On a perdu le sens de la valeur, ainsi que des valeurs.
   Les rudiments d'une gestion économique équilibrée se sont envolés.
        Et il n'y aura pas de guerre des pauvres. comme à une époque.W. Buffet le proclamait triomphalement: la guerre des classes, c'est nous qui l'avons gagné. Il avait le mérite de la franchise.
    Le politique seule, mais renouvelée,  peut réparer ce qu'une certaine économie néolibérale rapace a détricoté.dans la logique d'une finance devenue folle .
       La France: un cas à part?
   Revenir à quelques principes rooseveltiens de bon sens serait déjà un premier pas...
______________________________

Aucun commentaire: