Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

lundi 5 août 2019

(Sur) vivre à El Paso

Et ailleurs aux USA
                                  Banale et terrible répétition du pire!
 Les tueries de masse se suivent et se ressemblent tristement.
     Avec une régularité tragique.
   Que ce soit en Californie, au Colorado, en Ohio  ou ailleurs,
Trump, peu déstabilisé, envoie des signaux souvent racistes qui n'inquiètent pas la puissance de la NRA. Il note seulement qu'il s'agit de "maladie mentale". Jamais le juteux commerce des armes de toutes natures n'est évoqué. Jamais le deuxième amendement ne sera amendé. Un dogme sacré. Même pour les enfants.
   La NRA a la main mise sur le Congrès.
       Le  contrôle, parfois préconisé, se révèle impossible.

           " ... Le taux annuel d'homicides par arme à feu est de 2,97 % sur 100 000 personnes, soit trois fois plus que dans la plupart des autres nations considérées comme "riches" par l'OCDE. Avec environ une arme à feu pour chaque homme, femme et enfant dans le pays, les Etats-Unis sont les premiers sur toute la ligne. Si on inclut les pays d'Amérique latine dans ces statistiques, dans le trio de tête, on trouve le Honduras, le Salvador et la Jamaïque. Le Mexique ou le Brésil ont également des taux de mortalité par arme à feu très élevé, à cause de l'instabilité politique qui y règne et de la guerre à laquelle se livrent les narcotrafiquants..."
      Malgré quelques oppositions régulières dans certains Etats, on ne touchera pas à la vache sacrée.
Ce n'est pas l'arme qui tue...On connaît l'argument, jugé imparable. Sauf que l'arme de combat automatique a remplacé le colt de papa. Les pro-guns sont toujours finalement gagnants.    Lutter contre les armes par les armes: le cercle vicieux fait les affaires des marchants de mort.
       No Way to prevent this. Cette formule sert bien des intérêts.
     De Las Vegas à Orlando, la litanie est longue
                                                                           On attend les in-évitables drames à venir...
_________________   La violence continue de fasciner les Américains.
"...Il existe là-bas un ancrage social et historique profond des armes à feu, vénérées comme un « héritage commun » de longue date, érigé à la gloire des grands défenseurs de la liberté nationale. Burbick insiste sur ce droit indéfectible à posséder une arme - droit qui échappe au système de classes. Parmi les électeurs, beaucoup sont patriotes et armés : ils seront cajolés durant les campagnes de Reagan et de Bush fils. La NRA, en effet, est considérée depuis 2001 par le magazine Fortune comme « le lobby le plus puissant de Washington ». Sa bonne santé apparaît pour beaucoup comme un indicateur des « libertés individuelles », tissant le lien entre les armes et les « héros mythiques de la Frontière », célébrant le courage des soldats revenus des guerres du Vietnam et de Corée. Au cœur de cet imaginaire guerrier affleurent les figures légendaires de la conquête de l'Ouest, très vite mises en exergue par le biais du cinéma et de la télévision, avec leur lot de figures héroïques mortes au combat, les armes à la main. En parallèle apparaît une impossibilité de réguler la course à l'armement, sous peine d'aller à l'encontre de la Constitution et du deuxième amendement. C'est ainsi que le pays se radicalise dans une logique consumériste, alors que le fantasme de l'Ouest sauvage semble s'ancrer au cœur du malaise..".
                                         
Un grand remplacement déjà ancienNous sommes contre l'immigration!
   ________________________________________________________

Aucun commentaire: