Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 9 novembre 2007

Responsabilité psychiatrique?






Maladie mentale et responsabilité pénale

Le projet Sarkozy de faire le procès des malades mentaux ayant commis des délits est inquiétant et absurde.Conduire devant les tribunaux de telles personnes déclarées irresponsables au moment des faits permettrait aux familles des victimes de faire leur deuil, selon les motifs allégués.Or, l'argument de la souffrance des victimes neutralise la pensée et le droit. Dictature de l'affect. On risque de transformer un procès en cure de psychothérapie ou en scène tragique et expiatoire.Robert Badinter avait modifié l'article 64 de 1810 : il n'y a pas de sanction pénale quand le délit et le crime sont commis en état de démence au moment des faits, ce qui n'efface pas l'acte tout en maintenant l'irrésponsabilité.Par un tel projet, le droit se trouve perverti et la folie niée.(Zen)

Aucun commentaire: