Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 8 octobre 2019

Homo ratatinus

Nouvelle espèce en développement.
                                    Il est là sur son canapé, homo actualis, affalé, une Kro à la main, regardant vaguement  la météo du soir, avant d'embrayer sur "le" film de TF1, déjà projeté dix fois, ou "le" match du jour sur Canal.      Du sport sur sofa.
       C'est le chewing gum des yeux en attendant que vienne la somnolence puis le sommeil profond. La télé, c'est le temesta du soir.
     Homo habilis a cédé la place à homo ratatinus.
  Homo erectus, toujours en action, n'avait pas de problèmes de lombaires, contrairement au moderne sapiens, toujours plus sédentaire et en position assise.
        Mal de dos, mal du siècle.  Move on!
  Homo automobilis (cum autocineto) aggrave son cas, lui qui ne sait plus marcher, pedibus cum jambis.
 Homo neanderthalis, le costaud, parcourait à pied de vastes espaces et mettait le temps qu'il fallait.
   Homo actualis ne se fatigue plus pour aller à Sydney ou à Acapulco, toujours avachi sur sièges Airbus.
         Homo velocipedus (cum birota) est plus malin,  Il n'ambitionne pas de faire le tour du monde, quoique...
  Bien qu'assis, il tonifie son dos et entretient son coeur. Il coûte moins cher à la sécu et stimule aussi ses neurones.
       Homo ratatinus a tendance à laisser se ratatiner les siens et risque de devenir très vite homo larbinus.   
               Là surtout est le péril.

Aucun commentaire: