Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

lundi 23 décembre 2019

Retraites 2.0 (re-suite)

Inédit et inouï!
                       On vient de m'apprendre un truc incroyable: le premier de cordée renoncerait à son régime spécial de retraite et montrerait l'exemple, de manière quasi sacrificielle. 
     C'est exemplaire, C'est touchant. C'est même médiatique héroïque. Je dirais même plus. Cela fera pleurer dans les chaumières.

    Le soleil de l'Afrique a favorisé une conversion quasi évangélique.
        Mais que va-t-il lui rester pour ses vieux jours? La maigre pension d'enseignante de Brigitte suffira-t-elle? Revendre la villa du Touquet permettra peut-être de survivre. Quelques bricoles de la banque d'origine ne suffiront pas.Que seront ses vieux jours? On tremble...
    Que les méchantes langues s'arrêtent de critiquer Il n'y a pas de volonté d'affichage, non, il nous le dit.
   Que les petits retraités qui vivent avec moins de 1000 euros par mois suivent son exemple et le dossier des retraites sera enfin réglé. Même si on ne touche pas aux grandes fortunes, ce qui serait contre-performant pour l'investissement (qui ne saurait tarder...)
      Jupiter a revu la copie à sa manière, toujours exemplaire.
   Les faux problèmes sont évacués.
 Et ce n'est pas un tour de passe passe
L'urgence est de moins en moins d'actualité, comme le dit le très modéré et pondéré Hervé le Bras:
         ....Dans sa conclusion, le COR reconnaît (p. 59) que « le déficit n’est pas lié à l’évolution des dépenses de retraite dont la part dans le PIB reste constante. Il s’explique par la diminution des ressources du système de retraite. Cette baisse s’explique elle-même pour l’essentiel par une diminution, en pourcentage du PIB, de la contribution de diverses entités publiques (Etat, administrations publiques locales, CNAF, Unédic) ». Dit de manière plus directe, le déficit prévu s’explique par le retrait de l’Etat et non par des raisons économiques ou démographiques. L’âge pivot a donc pour but de compenser le retrait de l’Etat alors que si celui-ci maintenait sa contribution, comme le suppose la première hypothèse du COR, le déficit resterait minime...
             Alors, on arrête tout?... Berger, arrête ton char!
                                              Merci qui?
                   ________________________________________________________

Aucun commentaire: