Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 1 février 2019

Vous reprendrez bien un ver?

Un ver, ça va...
                         ...Un plat de vers, bonjour le repas!
                 Le ver, qui n'a pourtant pourtant bonne presse, très injustement, arrive dans l' actualité culinaire et perd de plus en plus son aspect traditionnellement exotique et/ou répulsif. Les poules ou les oiseaux n'ont plus le monopole de cette chair tendre et nourrissante.
      Il pourrait bien représenter pour demain un appoint important dans l'alimentation humaine, qui va se trouver confrontée un jour à des problèmes de pénurie, du moins partielle et sectorielle.
     Mais il n'y a pas que le ver, ou plutôt toute la gamme des vers.
  On n'oublie pas la grande masse des insectes, batifolant dans la nature ou élevés dans des fermes spécialement conçues pour eux et leur reproduction rapide et contrôlée.
   Une planche de salut alimentaire potentielle et une source de protéine sans pareil.
                Il est temps d'arrêter ou de ralentir la bidoche! Trop de viande, ce n'est plus possible, pour plusieurs raisons.
   On commence à savoir que l'extension de sa consommation nous mène droit vers une planète ingérable, sans parler des problèmes de santé que crée son abus. 
   Si les Chinois seulement se mettent tous à manger de la viande comme les Etats-Uniens, bonjour les dégâts!
   ______ Heureusement, il y a les vers! Mangez-en avant qu'ils ne vous mangent...
   Comme disait le Chat malin : " Je bouffe de temps en temps des asticots pour assouvir un sentiment de vengeance par anticipation."
     Les vers de terre ou lombrics communs sont abondants, faciles à élever (même dans sa baignoire salle de bain) Ils sont nos alliés invisibles, d'infatigables laboureurs, indispensables à la production agricole, base de toute notre alimentation, et riches en protéines.     Darwin leur avait redonné leur lettre de noblesse. Sans eux, on n'est rien...
     Ils peuvent aussi devenir nos partenaires commensaux. Il suffit d'aller chez Carrefour.
   Ils le sont déjà, pas seulement en Thaïlande...
On peut les accommoder de bien des manières. Les  recettes sont variées.
            _______ Si les vers ne sont pas à votre goût, essayez les insectes!
     S'ils ne sont pas encore passés dans nos assiettes, les insectes, eux, dans leur grande variété, ont déjà pignon sur cuisine.
Il va falloir s'y mettre !
   La FAO le recommande . Il y a de bonnes raisons de manger des insectes.
Micronutris a trouvé le filon, comme Crok'fun et autres...
    Bientôt dans nos assiettes, sous des formes diverses, comme dans d'autres pays, des sauterelles, des grillons et autres coléoptères ...Osez les vers à soie ou de bambou! Hum!
    Rassurez-vnous, s'il vous arrive de trouver au restaurant une mouche dans la soupe, il n'y aura pas de supplément à payer...
    Bon appétit! 
                             Insectivorement vôtre.
____________________

Aucun commentaire: