Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 31 août 2018

Ils sont fous ces Gaulois!

Les Gaulois sont dans la peine... ♫♪             (sur un air bien connu)
                                     Pauvres Gaulois que nous sommes!
             Toujours à recevoir des coups, même de la part d'un Gaulois comme un autre.
      Si César admirait le courage des "Gaulois", comme il disait, son compatriote Macro ne fut pas de ce bois-là.
    Décidément, l'histoire et les chefs d'Etat ne vont pas ensemble.           Rappelons-nous de Sarkozy qui prenait quelques libertés avec notre histoire nationale pour en faire une histoire bling-bling, mieux l'instrumentaliser et galvaniser "son" peuple.
    Voilà notre Président, à l'étranger s'il vous plaît, qui décoche courageusement quelques flèches à notre pauvre peuple à forte tête. Comme s'il n'était pas l'un des leurs!...
     Il est vrai que nous avons souvent résisté aux pouvoirs en place, jusqu'à aller trucider un roi, à renvoyer de Gaulle à La Boiserie, à ne plus faire confiance à Hollande.
   Peuple ingouvernable? Oui sans doute, dans une certaine mesure...Encore heureux bien souvent!
     Mais l'essentiel n'est pas là.
         Dans son élan, le Président, reprenant un vieux mythe national, fait semblant de croire que les Gaulois auraient existé comme peuple.
    Non, les Gaulois n'ont jamais existé, si l'on sort du roman national conforté par Michelet et Lavisse, à l'époque où il fallait faire front à l'ennemi d'Outre-Rhin.
    Il y a des mythes qui ont la peau dure, traces de l'enseignement d'antan, mais peu à la hauteur d'une érudit déclaré comme Emmanuel.
     Il serait encore difficile de l'évoquer, même à titre déclaré ironique  pour une succès populaire facile et une critique à distance.
    On a les références que l'on peut.

  Astérix n'a rien arrangé et Macron n'est pas une assurance tout risque, malgré le génie qu'il veut incarner. Par Toutatis, revenons à plus de sérieux!
    La Gaule est une invention des Romains, ça commence à se savoir.
     Le récit "gaulois" est relativement récent.
           Qu'on se le dise, jusqu'aux confins du Danemark...
_________________
__________________

Aucun commentaire: