Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

dimanche 20 janvier 2008

Développement durable ou décroissance soutenable ?



La croissance économique : exigence impérative ou illusion dangereuse ?

"Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou , soit un économiste."
Kenneth Boulding

"L’élévation du niveau de vie dont pensent bénéficier la plupart des citoyens du Nord est de plus en plus une illusion. Ils dépensent certes plus en termes d’achat de biens et services marchands, mais ils oublient d’en déduire l’élévation supérieure des coûts. Celle-ci prend des formes diverses, marchandes et non marchandes : dégradation de la qualité de vie non quantifiée mais subie (air, eau, environnement), dépenses de « compensation » et de réparation (médicaments, transports, loisirs) rendues nécessaires par la vie moderne, élévation des prix des denrées raréfiées (eau en bouteilles, énergie, espaces verts...)".(Latour)

Notre planète étant limitée, la croissance économique actuelle, l’accumulation de capital, ne peut durer indéfiniment et ne peut être un modèle universel. "Si tout le monde sur la terre consommait autant qu’un Français, il faudrait deux ou trois planètes", nous dit Serge Latouche. Et un Français consomme plus de deux fois moins qu’un Américain...

--Développement durable
Le développement durable est une stratégie pour concilier progrès économique et social sans mettre en péril l’équilibre naturel de la planète pour un développement répondant aux besoins actuels sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs
--Institut d'Etudes Economiques et Sociales pour la Décroissance Soutenable
Le projet d'une économie soutenable requiert plutôt une révision profonde des préférences et de la façon de concevoir la production de la valeur économique. Elle doit produire des revenus tout en utilisant moins de matière et d'énergie.
--La croissance économique "fait-elle de l'effet de serre" ?(Jancovici)
"...la "croissance" est, dans bien des cas, tributaire non seulement de la croissance de la consommation d'énergie fossile, mais aussi de la croissance de la consommation de tout un tas de denrées matérielles, et cela ne peut bien évidemment pas durer éternellement. Paradoxalement, plus la croissance est forte, et moins longtemps elle durera, et cela ne concerne pas que les gaz à effet de serre..." (Jancovici)
--Jean-Marc Jancovici : Le prix du pétrole gouverne-t-il l'économie ?
"..Actuellement, tout le monde aime à croire que la croissance économique ne tient qu'à notre bonne volonté (ce qui est une autre manière de dire qu'aucune limite physique ne saurait contraindre notre volonté d'expansion, hypothèse un peu hardie, non ?), et donc que la bonne question est seulement "que faut-il faire pour avoir la croissance en permanence ?". Mais admettons que nous revenions sur terre et acceptions ce fait brutal qui est que l'expansion humaine indéfinie n'est pas possible, à cause des lois de la physique : ne faut-il pas alors se préparer à gérer avec le moins de casse possible une inéluctable décroissance, qui semble se profiler pour le 21è siècle quelles que soient les options envisagées, plutôt que de taper des pieds par terre en disant "j'veux pas", ce qui est notre comportement actuel ?"(Jancovici)

-Nicholas Georgescu-Roegen : un pionnier -ecologie et thermodynamique
-NaturaVox : partager pour préserver(Léon)
-De l’économie thermodynamique (Christophe)
-René Passet : De la transdisciplinarité à la responsabilité
-P. Viveret:reconsidérer la richesse (Objet application/pdf)
-Pour une société de décroissance, par -Serge Latouche
-Développement durable et pragmatisme, par Paul Jorion

-Penser la crise pétrolière
-
Climat : Alerte Rouge

Aucun commentaire: