Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mercredi 23 avril 2008

Pornographie de la violence ?...


Spectacle ambigü de la violence...

Guérir le mal par le mal? Le mal du siècle: la banalisation médiatique de la violence...
---------Les medias persistent dans leur orgie d'images brutales.
Haneke veut en écoeurer le spectateur dans "Funny Games" "et l'inciter à y réfléchir...en montrant"la souffrance des victimes, le détachement des tortionnaires, forcer le public à s'interroger sur ce qu'il voit et pourquoi.." (Télérama)

- Cinéma : Michael Haneke revient sur les lieux du crime
"...Mon but était de faire prendre conscience au spectateur de sa part de responsabilité dans ce jeu. Le principe est le même pour celui qui se branche sur Internet. Si vous regardez la violence, vous la cautionnez. On est d'abord coupable de notre regard. Si on voit mon film jusqu'à la fin c'est qu'on en a besoin!..."
-Michael Haneke:
"...C'est surtout dans la représentation de la violence que le cinéaste innove, sans la styliser ni la rendre spectaculaire. Sans inclinaison à la parodie ou à l'exubérance, la barbarie apparaît dans la progression dramatique de chacun de ses films de manière structurelle. Elle est d'ailleurs souvent plus suggérée que véritablement montrée, manifestée sans effet grandiose et réalisée sans justification narrative, ce qui rend sa mise en scène plus sèche et brutale. De manière implacable, le réalisateur cherche sans cesse à mettre le spectateur dans une situation d'inconfort, brisant ses attentes traditionnelles et sa manière de percevoir ou de recevoir une œuvre cinématographique. Voulant également provoquer chez lui des réactions vives et émotives, Haneke tente de l'interroger dans sa fonction et ses responsablités de "témoin" face aux scènes exposées, lui assénant des questions d'odre socio-politique, historique, culturel ou moral sans jamais lui apporter de réponses clairement établiesLes thèmes récurrents de ses films sont :
  • Une critique dirigée contre les médias de masse.
  • Une dénonciation de la culture du divertissement et du spectacle (télévision, jeux vidéos) et de la manière dont celle-ci banalise et promeut la violence de manière quotidienne et ordinaire.
  • Le refus ou l'incapacité de communiquer directement avec l'autre. (Wiki)
-Ecran Noir - Michael Haneke
-Michael Haneke : chevalier de Troie
___________________________________
-Violence.Mediatique(Objet application/pdf)
-Voyeurisme
-Pulsion scopique
-Le trou du regard
-Tisseron (Objet application/pdf):images violentes

Aucun commentaire: