Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

dimanche 29 juin 2008

Brèves du jour   

1-Le choix de Ben( Ambrose Evans-Pritchard):
"Après la Royal Bank of Scotland, c’est au tour de la Barclays de publier un avis de gros temps et de conseiller le repli aux abris tant qu’il en est encore temps. En sauvant le système bancaire, la Fed a accepté de laisser déraper le dollar. Mais le retour de boomerang a dépassé toutes les prévisions et a provoqué la fuite vers les valeurs refuges, dont le pétrole et les matières premières - déjà sous tension - enclenchant un mécanisme inflationniste qui du même coup provoque la peur et justifie rationnellement celle-ci. Aujourd’hui la Fed est prise au piège de forces mondiales qui la dépassent. Si elle choisit la neutralité en ne relevant pas les taux comme l’attendent des marchés horrifiés par la crainte des anticipations de l’inflation - qui signeraient l’arrêt de mort de la rente - l’économie américaine sera crucifiée par l’abandon des capitaux cherchant la sécurité et par l’inflation importée de la zone dollar. Mais si elle les relève, l’activité déjà anémiée par l’éclatement de la bulle et la thrombose du crédit pourrait caler, au risque de la déflation qui la guette au coin du bois...."

2- RUSSIE • Le Grand Nord menacé par le réchauffement climatique:
"Rouslan Tsalikov, vice-ministre des Situations d'urgence, lors d'une table ronde qui se tenait au Conseil de la Fédération, le Sénat russe: "Ces cent dernières années, la température moyenne de la Terre a augmenté de 1 degré, et 40 % de cette augmentation ont eu lieu au cours de la dernière décennie. Cela fait planer un réel danger sur la Russie, dont les deux tiers du territoire se situent dans des zones au sol gelé en permanence, le pergélisol. Les dégâts causés par le réchauffement de la planète pourraient bien être catastrophiques dès l'horizon 2030. Plus d'un quart du parc de logements pourrait par exemple être détruit"

3-Impunité à l'italienne :
"...En introduisant dans le « paquet sécuritaire » soumis par le gouvernement au Parlement un amendement surprise qui, outre l’annulation d’un procès impliquant M. Silvio Berlusconi lui-même, pourrait suspendre bien d’autres procédures pour un an, parmi lesquelles des procès pouvant déboucher sur des peines de dix ans de prison..."

4-Accablant bilan du berlusconisme:
"...Les déficits publics sont les dégâts collatéraux d’une politique sociale menée par une coalition de droite et d’une politique économique conduite par un chef d’entreprise. Le tout accompagne la critique récurrente de M. Berlusconi contre les dépenses de l’Etat, les institutions publiques, la justice et les magistrats – au sujet desquels il n’a pas hésité à affirmer : « Pour faire ce travail, il faut être mentalement dérangé et... anthropologiquement différent du reste de la race humaine. » Cette obsession antiétatique est la poursuite de la guerre qu’il a engagée depuis trente ans contre la télévision publique. .."

5-Le président Sarkozy devant le parlement israélien:
"...Commentaire de texte sur le discours... Deux éléments principaux peuvent être dégagés :– une reprise sans aucun esprit critique du récit israélien sur la création de l’Etat d’Israël vécu comme une épopée, dont les Palestiniens sont totalement exclus ;– un appui au discours israélien sur le terrorisme et sur la sécurité, à l’idée qu’Israël est un Etat menacé, etc. ;– un rappel des positions traditionnelles de la France sur la création d’un Etat palestinien, l’arrêt de la colonisation, etc., (mais sans aucune référence au droit international) et le refus de prendre toute mesure concrète pour forcer le gouvernement israélien a arrêter la colonisation et à appliquer les résolutions des Nations unies..."

6-Gazprom à la conquête de la planète:
"...Au milieu de la première décennie la capitalisation boursière du groupe atteindra 1 000 milliards de dollars (contre 343 milliards actuellement), a estimé M. Miller notamment car : "la rareté des hydrocarbures va pousser le prix du baril à 250 dollars et les réserves gazières de GAZPROM seraient aujourd’hui huit fois supérieures à celles d’ExxonMobil, la première major occidentale concurrente ». En outre GAZPROM devrait investir en 2008 30 milliards de dollars (dont la prospection géologique) ce montant faisant de lui le N°1 du secteur pétrolier et gazier en termes d’investissements, loin devant Shell et BP...."

Aucun commentaire: