Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

lundi 30 juin 2008

Présidence européenne

Notre Hyperprésident va-t-il faire des miracles ou veut-il seulement redorer son blason terni?

____"Le président en exercice ne prend aucune décision seul, contrairement à un président national (en France par exemple…), et sa voix ne pèse pas plus lourd lors des votes: comme le résume le site Toutel'Europe.fr, "le pays qui assure la présidence de l'Union européenne exerce des devoirs de représentation et d'organisation". ___

Présidence française de l’Union européenne : des chantiers de rénovation ou de démolition ?

"La crise sociale touche l’ensemble des pays de l’Union européenne. Dans la seule Europe des Quinze, on recense toujours 60 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, 3 millions sans logement et 15 millions hébergées dans des conditions précaires. Dans le même temps, les inégalités s’accroissent, et nous voyons s’éloigner de plus en plus les 1 % les plus riches de l’immense majorité de la population.

La crise de légitimité du projet européen, apparue au grand jour avec l’échec des référendums français et néerlandais sur le traité constitutionnel, n’a pas été résolue, bien au contraire. Au lieu d’ouvrir un débat approfondi au sein de la population européenne, les chefs d’État ou de gouvernement ont préféré passer outre à la volonté populaire en adoptant le traité de Lisbonne, jumeau du projet de traité constitutionnel européen mort-né, et en optant pour une procédure de ratification au pas de charge qui écarte les citoyens européens..."

Nicolas Sarkozy devient-il vraiment président de l'Europe?
"...Laissons le mot de conclusion à un connaisseur, Valéry Giscard d'Estaing, non seulement ancien président mais surtout le "père" de la Constitution mort-née de 2005. Dans Le Parisien lundi, il donne un avis qui reste judicieux malgré sa perfidie vis-à-vis de Nicolas Sarkozy, agrémenté d'un conseil de modestie à la "présidence française de l'Europe":"Les Français, qui ne sont pas modestes comme vous le savez, croient que la présidence de l'Union consiste à diriger l'Europe. Or l'Europe est dirigée par ses institutions et pendant six mois la France va exercer la présidence de l'une d'entre elles, le Conseil. Le Parlement européen ou la Commission gardent leurs structures. Alors c'est important, bien sûr, mais cela ne veut pas dire qu'on a le pouvoir de décider à la place des autres."

Aucun commentaire: