Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

dimanche 29 juin 2008

NRA : un lobby puissant


"La Cour suprême américaine a confirmé jeudi que le droit de chacun à posséder une arme était garanti par la Constitution. Par 5 voix contre 4, la plus haute juridiction du pays a confirmé l'invalidation d'une loi de la ville de Washington."

-En 2003, Charlton Heston, acteur bien connu, un temps président de la NRA, reçoit des mains de G W Bush la médaille présidentielle de la liberté , la plus haute distinction civiles aux USA-

ÉTATS-UNIS • La Cour suprême ne désarme pas

"Estimant que que le deuxième amendement de la Constitution garantissait à chaque citoyen le droit de posséder une arme pour se défendre, la plus haute institution judiciaire rend un bien mauvais service à ceux qui cherchent à réduire la violence outre-Atlantique...
Trente mille Américains sont tués chaque année par des armes à feu (sur leur lieu de travail, sur le chemin de l'école ou dans des centres commerciaux). Grâce au nouveau jugement de la Cour suprême qui remet en cause une bonne partie de la législation restrictive sur les armes à feu de Washington, la capitale fédérale, ils seront encore plus nombreux à mourir inutilement. Par cinq voix contre quatre, elle a en effet jugé, jeudi 26 juin, que le second amendement de la Constitution américaine garantissait aux individus le droit de porter des armes à feu pour un usage non militaire. Cette décision offre aux partisans du port d'arme un nouvel argument redoutable qui leur permettra de s'opposer aux lois visant à restreindre l'usage des armes à feu. ..
La Cour suprême a tout de même laissé une certaine marge de manœuvre aux opposants des armes à feu. Elle a fait savoir qu'elle ne remettait pas en cause certaines restrictions comme l'interdiction de posséder une arme pour les criminels et les handicapés mentaux ou l'interdiction des armes dans des endroits dits sensibles comme les écoles ou les bâtiments publics. Cette dernière précision montre bien le caractère inique de ce jugement..."



- ÉTATS-UNIS • Le droit sacré de posséder des armes:
"... En 2006, les groupes proarmes ont donné aux candidats trente-trois fois plus d’argent que ne leur en ont donné leurs opposants. Ce fossé s’explique notamment par un avantage social : les clubs de chasse et de tir réunissent des Américains qui partagent non seulement un combat politique mais aussi un hobby exaltant. Il n’existe pas de clubs de partisans du contrôle des armes.
Dernière explication, la passion. La détention d’armes aux Etats-Unis est un mode de vie, alors que le contrôle des armes n’est rien de plus qu’une opinion politique..."
-National Rifle Association
- NRA Website Gateway
-Charlton Heston, Hollywood, National Rifle Association:
"..Après sa brillante carrière cinématographique, Charlton Heston, acteur consensuel, prend une direction beaucoup plus controversée. Il est élu à la tête de la National Rifle Association (NRA). Il sera président du puissant lobby des armes à feu aux Etats-Unis de 1998 à 2003, un fauteuil qu'il abandonne alors qu'est diagnostiquée sa maladie d'Alzheimer. Lors des conventions de la NRA, l'ancien acteur s'affiche sur le podium, carabine antique à la main. A l'adresse des défenseurs d'un renfort du contrôle sur la circulation des armes à feu, dont le port est garanti par le deuxième amendement de la Constitution américaine, il répète à l'envi: "Si vous la voulez, il faudra me passer sur le corps". Une véhémence qui lui vaut d'apparaître à ses dépens dans le film satirique Bowling for Columbine, de Michael Moore (voir ci-après). Mais du côté des républicains, le discours fait recette. En 2003, il reçoit des mains de George W. Bush, la médaille présidentielle de la liberté, la plus haute distinction civile aux Etats-Unis." (JDD)
- Le lobby des armes à feu s’apprête à torpiller la campagne de Barack Obama

-Bowling for Columbine - Michael Moore
-Arme et passion : un site trés visité....

Aucun commentaire: