Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 15 juillet 2008

Stagflation mondiale ?

Une débâcle annoncée depuis longtemps, entretenue par les mêmes qui s'en étonnent aujourd'hui...
Quelles parades pour éviter une glissade généralisée de l'économie réelle aux USA et en Europe ?

"Une période remarquable de désinflation
touche à sa fin. Nous ne sommes pas encore dans une situation de stagflation, mais nous en voyons les premiers symptômes" (Alan Greenspan)

LE SPECTRE DE LA STAGFLATION MONDIALE

"L’inflation se manifeste déjà dans nombre d’économies avancées et de marchés émergents et l’on observe les premiers signes d’une possible contraction économique dans beaucoup de pays avancés (USA, Royaume-Uni, Espagne, Irlande, Italie, Portugal et Japon). Dans les marchés émergents, l’inflation était jusqu’à présent associée à la croissance et même à la surchauffe. Mais une contraction économique aux USA et dans les autres pays avancés pourrait avoir une conséquence opposée dans les pays émergents. La contraction américaine freine la croissance et l’inflation pousse les autorités monétaires à resserrer leur politique monétaire et à être plus strict en matière de crédit. Cette situation pourrait induire une légère stagflation dans les marchés émergents : une montée de l’inflation accompagnée d’une baisse brutale de la croissance...
-La zone euro risque la stagflation
-Le retour de la stagflation affole les Bourses
-Année noire, saison 2 épisode 5 : la nationalisation des pertes
-La crainte de la stagflation grandit aux Etats-Unis
- ECONOMIE REELLE : LA DESCENTE AU ENFER
-Les Etats-Unis de plus en plus malades de leurs banques

Dépêche de l'AFP publiée le 15 juillet : « Un an après le début de la crise du "subprime", la suspicion est désormais générale sur le secteur. Les investisseurs se demandent: "à qui le tour ?" Dans le sillage d'Indymac, entre 100 et 150 banques pourraient mettre la clé sous la porte dans les 12 et 18 mois à venir, selon les estimations. »
-
« Le plus gros krach économique de l’histoire moderne pourrait arriver d’ici la mi-octobre »

Aucun commentaire: