Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

lundi 1 octobre 2012

La faute à Robespierre

 ...Retour de l'Incorruptible... sur la scène médiatique française
___________ Maximilien convoqué dans les débats d'aujourd'hui...
________________Au risque d'instrumentalisation et de caricature.


____Personnage contesté, souvent idéalisé-sanctifié ou objet de détestation-diabolisation, notre Arrageois mérite mieux que cet excès d'honneur ou ces caricatures, si on relit l'histoire de la Révolution avec de bonnes lunettes, un distance correcte, pour sortir des images d'Epinal, des mythes et des reconstructions
Il revient ces temps-ci dans nos débats franco-français, en cette période de crise et de débats idéologique aigüs.
 "Il est de bon ton aujourd'hui, ce qui n'est pas chose nouvelle, de décontextualiser les événements, ou les idées, ou les actions des hommes, pour porter des jugements à l'emporte-pièce qui permettent à certains de se donner bonne conscience à peu de frais. Ou même tout simplement, commes vous le dîtes, de porter des jugements définitifs sur des choses que l'on ignore. Soboul rappelait que Robespierre était le seul homme politique français qui ait jamais été surnommé "l'Incorruptible", ce qui n'est quand même pas rien" dit un internaute
Le premier qui sort ses griffes est notre incontournable-philosophe-médiatique, qui, depuis peu, déboulonne à tout va (après Freud et d'autres... Mais n'est pas Nietzsche qui veut...) .
Onfray, souvent excellent par ailleurs, se paie maintenant Robespierre, sans grand souci de nuances et de contextualisation. Un tyran, dit-il, tout comme Mélenchon, ou vice-versa...car celui-ci se réfère à celui-là. Et alors?
_____Robespierre, saint et martyr? non, mais tyran, voilà une image qu'on croyait révolue...
 Plutôt un homme complexe, certes, mais révolutionnaire cohérent, prenant à la lettre le Contrat Social de Rousseau, qui "croit tout ce qu'il dit", comme disait Danton (ou Mirabeau?) en forme de critique (ou d'hommage?)
L'homme de la Terreur? Une erreur...en tout cas une vision simpliste. Sans être le modèle de pureté parfois imaginé, son rôle a en tous cas été amplifié.
Ni ange, ni démon, mais seulement vertueux , passionné de justice (abolition de l'esclavage), soucieux de mettre en cohérence les principes et les faits, jusqu'à une certaine rigidité, contrairement au vénal Danton.
 L'enfant vertueux d'Arras , l'Incorruptible, comme on disait, "fut d’abord consterné que la révolution de 1789 n’eut été qu’une bagarre pour le pouvoir entre la bourgeoisie d’affaire et la noblesse en place, sur le dos du peuple manipulé, ce tiers exclu qu’il entendait défendre. Il fut seul à dénoncer l’hypocrisie de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen, qui reconnaissait la liberté et l’égalité en droits de tous les citoyens tout en divisant les dits citoyens en catégories selon leur argent. Le concept de liberté se limitant quant à lui aux blancs non-ouvriers puisque les noirs étaient esclaves et que les ouvriers se voyaient interdits de coalition" (loi Le Chapelier)
____Onfray est justement contesté pour ses approximations et ses amalgames polémiques.
Le rôle de Robespierre pendant la Terreur a été diabolisé. L'histoire a  largement repris les caricatures diffusées, jusque dans l'enseignement scolaire.
Etienne Chouard apporte une  clarification nécessaire.
 Henri Guillemin donne sur Maximilien un éclairage inédit (et ICI)
Emporté dans le  maelstrom des événements exceptionnels qui se précipitaient, partiellement victime de rapports de force et de la tempête qui lui échappaient, il se défendra jusqu'à sa chute des accusations dont il était l'objet.
___________________________
- Parcours et discours (1)
-Actualité de Robespierre 
- Robespierre, le mal aimé 
- Robespierre, un moralisateur incompris
____________________________
Le débat est ouvert:
http://www.xn—lecanardrpublicain-jwb.net/spip.php?rubrique58
http://www.xn—lecanardrpublicain-jwb.net/spip.php?article378
http://www.xn—lecanardrpublicain-jwb.net/spip.php ?article523
 http://www.xn—lecanardrpublicain-jwb.net/spip.php ?article543
http://revolution-francaise.net/2011/09/11/448-une-revolution-paysanne

Aucun commentaire: