Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mercredi 24 juin 2015

Des paradis pas comme les autres

Le bonheur, c'est le paradis.


Cela va de soi...
                        Bienvenue donc aux pays du bonheur!....
                                                              Pour les découvrir,  follow the money
           Des paradis pas tapageurs. On aime leur discrétion...
                       Les paradis fiscaux ne sont pas une excentricité exotique mais bien un instrument structurel de l’économie mondialisée. Ils nous confrontent aux problèmes moraux les plus fondamentaux et interrogent les relations qu’entretiennent public et privé, entreprises et États, riches et pauvres.
 Il n'y a pas que les iles Caraïbres (Les British virgin islands, dites « BVI », qui sont un des "paradis" incontournables des montages fiscaux des entreprises, par le secret et le taux d'imposition quasi nul qu'elles offrent) , Jersey, Hong-Kong il y a aussi le calme Luxembourg, etc..La liste est longue.
      Ce petit pays au cœur de l'Europe et de l'Union européenne a abandonné le secret bancaire, mais déploie mille ruses pour attirer les multinationales, en leur garantissant de payer un impôt très faible. Selon l'économiste Gabriel Zucman, aucun pays n'est allé aussi loin dans « la commercialisation de sa souveraineté », en laissant les entreprises négocier les taxes et les règles auxquelles elles sont soumises. ...
     A Hong-Kong, le dieu c'est l'argent. HSBC notamment.
    C'est une des plus grandes banques mondiales, fondée à Hong Kong. Elle apparaît dans plusieurs scandales de blanchiment d’argent ou de transactions offshore, qui l’amèneront à payer 1,9 milliard de dollars aux États-Unis pour clore les poursuites américaines. HSBC a récemment été cité dans le scandale SwissLeaks : la banque a facilité pour plus de 180 milliards d’euros d’évasion fiscale au profit d’hommes politiques corrompus, de dictateurs, de fraudeurs fiscaux, de vendeurs d’armes et de trafiquants de diamants. Poursuivie en France pour blanchiment aggravé de fraude fiscale et démarchage illicite, elle a payé 38 millions d'euros en Suisse pour y clore l'enquête judiciaire.
  Arte vient de rappeler la cas d' HSBC en Suisse.....Falciani  a permis de mettre à jour les manoeuvres de ce groupe bancaire pour permettre aux riches particuliers d' échapper au fisc. Une soixantaine de milliards échapperait ainsi au budget de notre pays, ce qui a été confirmé par les études incontestées de Antoine Peillon.
            Heureusement, à Bruxelles, on pointe sévèrement du doigt les paradis fiscaux, refuge de finances qui manquent à l'Etat. ...
        On tremble!...☺
           Comme lorsque le grand mamamouchi N.Sarkozy annonçait: les paradis fiscaux, c'est fini!..
Comique ou tragique?
___________________________

Aucun commentaire: