Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mardi 28 juillet 2015

L'ombre d'un doute

 Questions SUR un champion.
                                                    Il a gagné! Il est très fort, ce Froome atypique, même si à la fin, il manquait de ressources et s'il a bénéficié de quelques chances liées à la défection opportune de rivaux.
   Bravo! Il est plutôt sympathique, si on le compare à Armstrong, l'ancien écraseur du Tour, l'idole texan de Bush, au passé désormais entaché..
Un sourire engageantl, un accès facile et une attitude plutôt affable.
      Mais un cycliste, même occasionnel, ne peut manquer de se poser quelques questions.
C'est dans l'air a souligné le caractère troublant de certaines de ses performances, dans le Ventoux d'abord, puis dans la montée soudain foudroyante de la Pierre St Martin, à la Pantini. Comme le léger Robic à une époque. Mais lui, on le voyait souffrir...La souffrance est le lot du sport de très haut niveau.
  Un démarrage de fusée qui a fait dire au suiveur-commentateur Fottorino, un peu halluciné: " Je ne crois pas que je vois du vélo"
   So watt? Autant de puissance au moment opportun, qui crée la différence, décisive. Il n'y a pas de miracle, mais des doutes sont permis, vu les antécédents.
 La guerre (ténébreuse) des watts  laisse songeur.
        Ce qui pose problème, ce n'est pas la question du dopage, toujours plus élaboré, ce n'est pas l'homme lui-même, gérant son corps comme un machine thermique et son entrainement presque incroyable, c'est l'esprit SKY, c'est le système.
   La logistique inédite, le coaching particulier, l'esprit formateur de machines-à-rouler.
         Surtout un  business impressionnant. Des investissements financiers, matériels et humains d'un nouveau genre et une volonté affirmée de retour sur investissement, qui doit être ultra-rapide.
Des hommes qui seront vite renouvelés, des champions sans doute peu durables.
Un entrainement souvent hors-sol, qui doit déboucher sur un turn-over important.
    Bref, un monde du vélo qui change, sur le mode de l'élevage intensif en agriculture. Sélection draconienne, rendement maximal, travail scientifique sur la masse corporelle, carrière  sportive plus réduite , vie probablement plus limitée...Le prix à payer. Un plan de com' élaboré, pratiques favorisée par les approximations de l'UCI.
   Les maillots jaunes jaunissent mal, comme disait Fottorino
       Il n'y a sans doute pas de moteur,  mais certains soupçonnent de nouvelles technologies masquées dans le pédalier ou la roue arrière. A suivre...
 Plus que des soupçons...depuis les aveux du regretté Fignon.
        Est-ce encore du vélo? La question se pose.
Le vélo-business arrivera-t-il un jour au point critique qui lui permettrait une refonte totale ou l'hypocrisie va-t-elle continuer?.
     On aimerait y croire...
Il faudra encore du temps pour sortir de la logique marchande du sport-spectacle, du dépassement de soi à tout prix.
__Qui sonnera la fin d'un système où "plus ça change, moins ça change"?...
_____
En tous cas , la meilleure amie de l'homme continue son chemin, indifférente aux vicissitudes du business-tour. 

                              Vive le vélo!.  quand même...
_________________________________________________

Aucun commentaire: