Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

lundi 10 avril 2017

Nature/culture

 Prédispositions et accomplissement                         
                                                  Le débat concernant le rapport entre nature et culture en l'homme est toujours en cours
       La tendance est grande d'opposer les deux dimensions qui nous constituent: la nature et la culture, l'inné et l'acquis, le biologique et le social. Si théoriquement la distinction de ces deux dimensions peuvent se justifier, en réalité elles sont profondément imbriquées.
      Le préjugé est encore tenace selon lequel  l'homme pourrait accomplir son humanité hors-société, comme la plante qui se développe dans le sol.
     Or le terreau social, culturel, est tout à fait essentiel pour initier et accomplir ce qui ne constitue que des germes, des possibilités, des dispositions à être humain, dans un sens ou dans un autre, à une époque ou dans une autre..
    Pas d'humanité véritable sans environnement social, sans incitations culturelles, dés la naissance.
  La culture nous fait devenir humains, pour le meilleur ou pour le pire, à partir de prédispositions spécifiques qui doivent être éveillées, stimulées.
       Le cas des "enfant-sauvages", cas encore beaucoup discutés, le montre avec éclat. Ces enfants retrouvés, quelle que soit l'origine de leur isolement, constituent des illustrations rares, mais déterminantes, du caractère vital de l'apport socio-culturel.
      Le cas bien connu de l'enfant sauvage de l'Aveyron, pris en charge et décrit pas Jean Itard, un pionnier dans le domaine des sciences sociales,est assez révélateur.
    Truffaut adapta avec talent cette histoire à l'écran.
       Certes une part de mythe, liée à la fascination et parfois à l'effroi, entoure souvent ces découvertes d'enfants, trouvés en  Sibérie et plus récemment en Inde..
      Handicapés de naissance ou abandonnés, des cas, rares, existent encore, qui ramènent toujours à la question du caractère essentiel, fondateur, de l'éducation primordiale, du langage fondateur.
    Ce que confirment largement la psychologie sociale, la psychanalyse et l'ethnologie.
     Tout est imprégné de culturel chez l'homme, même dans ce qui est le plus privé, ce qui paraît le plus intime.
         Ce qui ne remet pas en question une part de liberté humaine possible, sur la base de ces acquis.
___________________________

Aucun commentaire: